Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Hacking Team n'est pas une société de surveillance

Contrairement à ce qu'on a pu lire ici ou là, Hacking Team n'est pas à proprement parler une société de surveillance ou d'espionnage. Hacking Team fournit des moyens illégaux aux autorités pour que ces dernières puissent mener des intrusions dans des systèmes cibles pour effectuer une surveillance des populations.

Contrairement à ce qu'on a pu lire ici ou , Hacking Team n'est pas à proprement parler une société de surveillance ou d'espionnage.

Hacking Team fournit des moyens illégaux aux autorités pour que ces dernières puissent mener des intrusions dans des systèmes cibles pour effectuer une surveillance des populations. La fuite de plus de 400 go montre, comme l'on pouvait s'en douter, que des pays comme le Maroc, le Soudan, l'Ethiopie ou encore le Kazakhstan profitent de ces outils pour maintenir "l'ordre démocratique" dans leur pays.

On parle de moyens illégaux car Hacking Team est une entreprise privée qui vend des vulnérabilités (0day) permettant de compromettre les systèmes d'informations d'autres entreprises privées. À titre de comparaison, une entreprise qui vendrait un système capable d'ouvrir toutes les portes de voitures et de les faire démarrer serait probablement trainée devant les tribunaux et n'aurait jamais le droit de commercialiser ses produits... Mais sur Internet, ça ne se passe pas comme ça.

Pour paraphraser un petit homme, ce n'est pas Internet qu'il faut civiliser, mais bien les personnes qui s'octroient des droits sous prétexte d'Internet, droits qui visent principalement à réduire ceux des utilisateurs.

Les outils d'Hacking Team peuvent aussi bien porter sur de la surveillance bien ciblée que de la surveillance plus massive. Les outils...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée