Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Hacking Team : ce qu'il advint des approches françaises...

Jusqu'ici, nous n'avions pas trouvé de documents ou d'emails dans la masse de documents disponibles sur ce qu'étaient advenues les approches du ministère de la défense et de l'Intérieur. C'est chose faite. Le 15 juin 2015, Philippe Vinci, qui a mené les approches avec Emanuele Levi, écrit un résumé de la situation après le salon ISS de Prague : On France GIC / MOI: 4 persons attended the Demo session. Discussion after the demo with Head of GIC department.

Jusqu'ici, nous n'avions pas trouvé de documents ou d'emails dans la masse de documents disponibles sur ce qu'étaient advenues les approches du ministère de la défense et de l'Intérieur.

C'est chose faite.

Le 15 juin 2015, Philippe Vinci, qui a mené les approches avec Emanuele Levi, écrit un résumé de la situation après le salon ISS de Prague :

On France GIC / MOI: _4 persons attended the Demo session. Discussion after the demo with Head of GIC department.__ The new Law in France passed in the Parliament. Now needs to be voted in the Senate. Next step is to do a private demo / more technical in Paris or Milan. Also interested in SSL decryptor with their provider (Aqsacom probably)._

Nous savons donc désormais que quatre représentants français, dont un haut responsable du Groupement Interministériel de Contrôle, ont eu droit à la démo privée proposée avant le salon. Ils ont donc donné suite à l'invitation de Hacking Team marquant ainsi à nouveau leur intérêt pour ces armes numériques.

Visiblement, tout le monde attendait que le vote du projet de Loi renseignement soit acté au Sénat, ce qui est chose faite.

L'intérêt français ne faiblit pas puisque d'autres rencontres pour des démonstrations sont prévues. Enfin, les français ont montré un intérêt pour l'offre de déchiffrement de SSL.

On n'arrête pas le progrès...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée