Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Google : "Don't worry, we're from the Internets"

A la toute fin des années 90, alors que Google venait de souffler sa première bougie, qu'Altavista et Yahoo concentraient à eux deux une bonne partie des recherches mondiales, la bulle Internet explosait après une demi décennie d'euphorie. L'explosion de cette bulle Internet, par delà l'aspect "vaporware killer" salvateur, allait sérieusement trancher avec les insolentes performances du jeune Google.

A la toute fin des années 90, alors que Google venait de souffler sa première bougie, qu'Altavista et Yahoo concentraient à eux deux une bonne partie des recherches mondiales, la bulle Internet explosait après une demi décennie d'euphorie. L'explosion de cette bulle Internet, par delà l'aspect "vaporware killer" salvateur, allait sérieusement trancher avec les insolentes performances du jeune Google.

Google commence à acquérir ses lettres de noblesse en 1999 aux yeux de la presse internationale et donc des internautes.Tout le monde commence et ne cessera d'encenser le moteur de recherche pour sa sobriété, sa simplicité, et surtout, pour ses performances, tant en terme de chargement de la page d'accueil du moteur et le traitement des requêtes qu'en terme de pertinence des réponses à ces requêtes. Déjà à l'époque, il apparaissait évident que Google avait trouvé les "bons" algorithmes pour satisfaire la soif d'information de nombreux internautes. Son modèle économique, c'est en 2000 que Google va le trouver alors même que sa popularité et donc le nombre de requêtes qu'il traite est en pleine explosion. C'est cette année là que Google franchira le cap des 100 millions de requêtes quotidiennes. Avec un tel flux d'utilisateurs, l'entreprise se rend vite compte qu'elle est assise sur une montagne d'or, il lui faut juste trouver le moyen de monétiser sa nouvelle position.

Fait incroyable à cette...