Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

François Fillon et le cabinet noir

C'était l'arme fatale pour déclencher sa réhabilitation. Un "cabinet noir" à la solde du pouvoir politique voulait détruire la candidature de François Fillon. Ce dernier a brandi cette accusation pendant l'Emission politique de France2. Il s'est basé sur un livre : "Bienvenue place Beauvau". Et cela ne pouvait pas mieux tomber. Le bouquin est écrit par deux journalistes du Canard Enchaîné et une journaliste du Point.

Big

C'était l'arme fatale pour déclencher sa réhabilitation. Un "cabinet noir" à la solde du pouvoir politique voulait détruire la candidature de François Fillon. Ce dernier a brandi cette accusation pendant l'Emission politique de France2. Il s'est basé sur un livre : "Bienvenue place Beauvau". Et cela ne pouvait pas mieux tomber. Le bouquin est écrit par deux journalistes du Canard Enchaîné et une journaliste du Point. Le même Canard qui est à l'origine des révélations qui ont mis à mal François Fillon. Une sorte d'aveu, dans l'esprit du candidat des Républicains : les journalistes du journal que mes opposants brandissent en étendard ont écrit un livre dans lequel ils évoquent un cabinet noir au service du pouvoir, c'est donc que c'est vrai, on m'en veut, on veut me détruire".

Patatras !

Las... L'arme fatale se révèle un pétard mouillé, mais surtout un révélateur de la vision totalement distordue de la réalité que peut avoir François Fillon. A peine a-t-il lancé son accusation en direct à la télévision que les auteurs du livre s'empressent de démentir sur France Info (notamment) l'existence d'un cabinet noir. Ils soulignent qu'ils n'ont pas pu prouver l'existence d'un tel cabinet. Ca fait Pschiiit, comme aurait dit Jacques Chirac.

Mais surtout, François Fillon applique à son propre cas l'existence supposée de ce cabinet noir. Or le livre ne cite que trois fois le...