Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Fabrice Epelboin

Fleur Pellerin annonce la mise à mort de la neutralité du net

Les rencontres de Pétrarque, une série de tables rondes et d'émissions de radio co-organisées par France Culture et Le Monde, ont été l'occasion de deux sorties tragi-comiques de la part de notre ministre à l'Économie numérique : l'un sur l'armement numérique, sur lequel nous reviendrons, et l'autre sur la Net neutrality, qui a fait hurler Twitter vendredi dernier.

Les rencontres de Pétrarque, une série de tables rondes et d'émissions de radio co-organisées par France Culture et Le Monde, ont été l'occasion de deux sorties tragi-comiques de la part de notre ministre à l'Économie numérique : l'un sur l'armement numérique, sur lequel nous reviendrons, et l'autre sur la Net neutrality, qui a fait hurler Twitter vendredi dernier.

La scène se passe après plus d'une heure et demie de débats sur les rapports entre Internet et démocraties, quelques minutes avant que Fleur Pellerin et sa cour ne quittent l'assemblée pour repartir précipitamment pour Paris. Un petit moment de stress pour les animateurs (qui réalisent à la fois une table ronde en public ET une émission de radio en devenir, ce qui est loin d’être évident à gérer).

Emmanuel Laurentin (France Culture) introduit alors le sujet de la neutralité des réseaux, et plutôt que de demander à Dominique Cardon ou à moi-même ce que c'est (plus le temps), passe directement la parole à Fleur Pellerin, sur le point de nous quitter, en lui demandant de définir ce terme et de dire ce qu’elle en pensait…

Et là, c’est le drame.

Fleur commence par se tromper totalement dans la définition (elle a dû mal réviser son sujet ou se tromper dans ses fiches), devant un Jean-Baptiste Soufron (récemment nommé à la tête d'un CNNum déserté), qui, assis au premier rang à 10 mètres de là, manque de s’étouffer, tout comme moi. Dominique Cardon, qui est assis à côté de la...