Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par bluetouff

Filtrage du Net : "Consommateur, c'est pour ton bien"

Je participais il y a 2 semaines à une table ronde organisée par L'AEGE au féminin. L'évènement se tenait dans le cadre prestigieux de l'Assemblée Nationale et abordait les questions de neutralité des réseaux. D'humeur égale à moi même à cette heure ci du matin, je suis intervenu lors de la première table ronde après 45 minutes à entendre parler de consommateur alors que cette première table ronde était sensée se porter sur les Internautes.

Je participais il y a 2 semaines à une table ronde organisée par L'AEGE au féminin. L'évènement se tenait dans le cadre prestigieux de l'Assemblée Nationale et abordait les questions de neutralité des réseaux. D'humeur égale à moi même à cette heure ci du matin, je suis intervenu lors de la première table ronde après 45 minutes à entendre parler de consommateur alors que cette première table ronde était sensée se porter sur les Internautes. Une seconde venait ensuite aborder les questions de neutralité du point de vue des entreprises, avec des questions aussi grave que du "Si dans Google t'es pas Panda Level 4 t'as raté ta vie", ou alors des choses plus sérieuses que la pseudo neutralité des moteurs de recherche et l'impact sur le chiffre d'affaires d'une perte de 3 positions pour une boutique en ligne;

Et non je n'étais pas content. Je ne suis jamais content quand on prend les internautes du même pied que la démocratie materne ses citoyens au point de les déresponsabiliser. Les internautes sont donc des consommateurs pour beaucoup de monde, et pas que des entreprises. Ils sont des consommateurs car ils se bouffent du Youtube comme ils se gavaient de TF1, ils sont des consommateurs car leur fournisseur d'accès, même sur des offres de fibre optique persiste à leur fournir des débits assymétriques et entretenir ce qui arrange tout le monde : L'internaute, ce consommateur à qui on va vendre du temps de cerveau...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée