Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par drapher

Fabriquer de l'Internet, c'est faire de la politique

"Les gens savent maintenant que l'économie c'est de la politique" : cette phrase, tirée de la conférence et de l'interview d'un hacktiviste, Lunar — que vous pouvez entendre dans la dernière du Pistolet et la Pioche — est très importante pour comprendre, entre autres, les enjeux de "l'automatisation totalitaire du monde" en cours.

"Les gens savent maintenant que l'économie c'est de la politique" : cette phrase, tirée de la conférence et de l'interview d'un hacktiviste, Lunar — que vous pouvez entendre dans la dernière du Pistolet et la Pioche — est très importante pour comprendre, entre autres, les enjeux de "l'automatisation totalitaire du monde" en cours. Cette terminologie peut paraître paranoïaque ou grandiloquente, mais elle est pourtant la seule adaptée à la compréhension — difficile — d'une réalité, pourtant parfaitement démontrable.

C'est donc dans cette réalité dystopique [d'une économie qui est politique, et qui par la mise en coupe réglée des libertés individuelles  collecte des données personnelles, la surveillance automatisée, les investissements dans des technologies intrusives à vocation d'influence, et autres systèmes "intelligents" statistiques (de marketing commercial ou politique et policier) qui est en train de prendre le pouvoir sur les esprits et les porte-monnaies] que ceux qui fabriquent de l'Internet, les FAI ont un rôle — politique — et une responsabilité — sociale — très grande.

La FFDN : c'est politique

Il existe en France une organisation qui réunit les fournisseurs d'accès à Internet associatifs. Elle se nomme la FFDN, et s'organise autour de quelques critères et règles que chacun peut aller consulter. Elles peuvent se résumer par : la défense de la neutralité du net, la...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée