Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

par Jacques Duplessy

Etats-Unis : il n'y a pas eu de vague républicaine aux midterms

Pour la politologue Nicole Bacharan, le président Biden sort renforcé de ces élections.

Si la Chambre des représentants a basculé du côté des Républicains, les Démocrates sont assurés de conserver le Sénat avant même le second tour des élections en Géorgie. Si le Président Biden a limité la casse et en sort personnellement grandi, la seconde partie de son mandat s’annonce très difficile.

Donald Trump (2016) - Gage Skidmore - Wikipedia - CC BY-SA 2.0

Nicole Bacharan, politologue spécialiste des États-Unis, analyse les résultats des élections de mi-mandat et l'avenir des deux principaux partis politiques du pays.

Dans quel état sort l’Amérique après ses élections de mi-mandat?

Nicole Bacharan : Ce scrutin a montré la vitalité de la démocratie et c’est encourageant. Les Américains ont davantage voté qu’habituellement. La participation est estimée à 51%, alors qu’elle est largement inférieure dans les élections similaires précédentes. Cela s’explique par plusieurs raisons: Trump mobilise le camp républicain mais aussi les Démocrates, les Américains se sentent concernés par la question de l’avortement et enfin, beaucoup désiraient voter pour affirmer leur attachement à la démocratie. Globalement, tout s’est déroulé paisiblement, les citoyens ont foi dans leur démocratie et il veulent la garder vivante. Même s’il peut y avoir des contestations dans les jours ou les semaines qui viennent, c’est réconfortant. Autre signe d’espoir, parmi les candidats soutenus par Donald Trump, la moitié ont été élus, mais les autres ont été écartés car trop irrationnels et inquiétants. Le pays reste très divisé et deux visions irréconciliable s’affrontent.

Peut-on dire que la victoire des Républicains serait celle de l’extrême-droite?

La victoire des Républicains serait celle de l’extrême droite, même s’ils sont plus divisés qu’on pourrait le croire. Il ne fait aucun doute que les trumpistes sont d’extrême droite: certains contestent...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée