Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Entre connerie et débat d’idées, impossible de choisir : la droite décomplexée veille

On avait commencé à voir à quoi ressemblerait la campagne 2012 avec l’affaire Strauss-Kahn. Où se trouvait le débat d’idées ? Dans des pages et des pages sur une pathétique affaire de relation sexuelle, consentie ou pas, le problème n’est pas là. Le débat d’idées se résumait à des centaines d’articles sur « l’affaire ». Et pourtant…

On avait commencé à voir à quoi ressemblerait la campagne 2012 avec l’affaire Strauss-Kahn. Où se trouvait le débat d’idées ? Dans des pages et des pages sur une pathétique affaire de relation sexuelle, consentie ou pas, le problème n’est pas là. Le débat d’idées se résumait à des centaines d’articles sur « l’affaire ». Et pourtant… La faillite du capitalisme, l’Europe au bord du gouffre, les Etats-Unis au bord du gouffre, Fukushima au bord du gouffre, des relations internationales au bord du gouffre, tout est à reconstruire d’urgence. Et que disaient les journaux ? Qu’une chambre d’hôtel, qu’un dîner de pâtes aux truffes, que… Rien.

Rien, mais sur des centaines de lignes.

Ami citoyen, les choses s’améliorent. L’affaire en question est quasiment derrière nous et voici enfin le débat d’idées. Comment reconstruire une économie mondiale ? Comment sortir du nucléaire sans trop de casse ? Comment aider les pays arabes à entrer dans une démocratie un peu plus sûre ? Comment forcer les autres dictateurs à lâcher le pouvoir ? Comment organiser nos sociétés autour d’une croissance durable ? Comment museler les marchés financiers ? Comment enlever définitivement ce pouvoir usurpé à la finance internationale ? Tout cela allait venir.

Et puis non.

Ce qui est venu, c’est le visage habituel de la droite décomplexée. Eva Joly a évoqué le remplacement du défilé du 14 juillet par un défilé citoyen. Et que croyez-vous qui se...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée