Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par drapher

Ebola : quand les escrocs réactionnaires s'en mêlent

De plus en plus de commentaires sur le réseau mettent en cause la réalité de l'épidémie Ebola en Afrique de l'Ouest. Cette information contradictoire provient de plusieurs sources, mais qui toutes, minimisent la contagion, les capacités de transmission, la virulence et la gravité de l'épidémie. Un escroc de l'info qui surfe sur la vague complotiste et prend le contrepied du "système",  jusqu'à générer des discours ignobles et dangereux, a été repéré par Reflets.

_ De plus en plus de commentaires sur le réseau mettent en cause la réalité de l'épidémie Ebola en Afrique de l'Ouest. Cette information contradictoire provient de plusieurs sources, mais qui toutes, minimisent la contagion, les capacités de transmission, la virulence et la gravité de l'épidémie. Un escroc de l'info qui surfe sur la vague complotiste et prend le contrepied du "système",  jusqu'à générer des discours ignobles et dangereux, a été repéré par Reflets. Il n'en est pas à sa première tentative, et gagne plutôt bien sa vie grâce à ces montages "informatifs" bien orientés. Son site, à l'aspect sérieux, est en réalité une vitrine idéologique et commerciale.  _

"Ebola tue moins que la grippe en Europe, quand on sait que le paludisme tue des millions de personnes par an, Ebola est une vaste rigolade, on ne meurt pas d'Ebola, la contagion d'Ebola est la même que le SIDA, tout ça est une arnaque…" Ces affirmations circulent sur le net, sont relayées et parviennent jusqu'à Reflets par le biais de commentaires. Mais d'où peuvent venir de telles inepties visiblement prises au sérieux et savamment entretenues ? Un site web est particulièrement adepte de cette contestation de la virulence d'Ebola, et c'est un site dédié… à la médecine et au bien-être. Son nom ? Santé Nature Innovation. Extrait d'un article intitulé "Ebola : le mensonge généralisé" :...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée