Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Robert Matrice

Do you speak clown

12 septembre 2017 On change de nom, mais ça recommence. "Les ordonnances", quel titre idiot. Mais bon, on peut comprendre qu'aucun politique n'ait envie de cramer son nom comme l'a fait El Khomri. Un peu comme les chiottes Decaux, quoi, nouveau support de slogan et d'affichage sauvage. Mais bon, la cause est importante : là, il faut faciliter le départ des salariés pour inciter à les embaucher. Donc, manif.

12 septembre 2017

On change de nom, mais ça recommence. "Les ordonnances", quel titre idiot. Mais bon, on peut comprendre qu'aucun politique n'ait envie de cramer son nom comme l'a fait El Khomri.

Un peu comme les chiottes Decaux, quoi, nouveau support de slogan et d'affichage sauvage.

Mais bon, la cause est importante : là, il faut faciliter le départ des salariés pour inciter à les embaucher.

Donc, manif.

Bastille est saturé, le métro ne marque pas l'arrêt, le bout de Rivoli pour rejoindre Bastille depuis l'arrêt suivant (Saint Paul) et déjà une pré manif, occupant la moitié de la rue.

Ça sent la merguez grillée, il y a les apéros servis au cul des camions utilitaires, et des gros champignons gonflables pour mettre de la couleur. Tous les critères sont là pour valider un bon départ de manif. Les gardes mobiles sont loin et on l'air de s'ennuyer puissamment. Encore un bon augure.

Une petite remontée de cortège, les queues de cortèges sont moins intéressantes.

Le sol est couvert de confettis sur tout le trajet. Un peu comme si Tintin avait été porté en triomphe en Amérique. C'est étrange.

Ah tiens, des FO qui n'ont pas suivi les consignes, les inévitables variantes du PC canal plus historique que les autres, un tract de Cheminade, un peu de France Insoumise, étonnement humble et discret, et, je suis très déçu, aucun frondeur du PS. Pas de Verts non plus, ils doivent être tout tristes pour la montre de Jean Vincent Placé.

...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée