Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Rédaction

Dirty Politics : Vladimir Poutine, le choix de l'humiliation

Analyse de la mise en scène de l'entrée en guerre contre l'Ukraine

Le choix des images mises en avant lors de l'entrée en guerre est celui d'une humiliation. Celle des proches collaborateurs de Vladimir Poutine. Ces images traduisent le fait qu'il s'agit de la guerre d'un seul homme. Ou d'un homme seul ?

Dirty Politics & Reflets.info

Actualité oblige, dans Dirty Politics, Philippe Moreau analyse l'entrée en guerre de la Russie contre l'Ukraine. Le choix des images diffusées, avec des collaborateurs placés à plusieurs mètres de lui, traduit une forme de violence. Mais aussi, le côté populiste de Vladimir Poutine. Les démocraties sont d'ailleurs désarmées face à un homme qui ne joue pas avec les mêmes règles, comme Trump avant lui. Parmi les images qui ont frappé les esprits, il y a aussi celles de son chef des services de renseignement qui est forcé d'adhérer à cette guerre par une pression psychologique et une forme de violence verbale froide et étonnante. On comprend alors que c'est un homme seul qui décide d'une entrée en guerre.

Dirty Politics en français

Dirty Politics in english

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée