Journal d'investigation en ligne
Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Des terroristes accueillent Nicolas Sarkozy à Bayonne

Rhétorique quand tu nous tiens... Nicolas Sarkozy a eu, pour la première fois depuis des mois, une vision réelle de ce que la France pense de lui. Jusqu'ici, les services de l'Elysée déployait des efforts indescriptibles et terriblement coûteux pour masquer la réalité au président. La France vous aime monsieur le président, la preuve, elle vous acclame.

Rhétorique quand tu nous tiens...

Nicolas Sarkozy a eu, pour la première fois depuis des mois, une vision réelle de ce que la France pense de lui. Jusqu'ici, les services de l'Elysée déployait des efforts indescriptibles et terriblement coûteux pour masquer la réalité au président. La France vous aime monsieur le président, la preuve, elle vous acclame. Oui, sauf que jusqu'ici, il s'agissait de militants UMP rameutés pour faire la claque, de personnes soigneusement choisies, y compris en fonction de leur taille pour ne pas faire d'ombre au petit bonhomme qui fait un étrange complexe sur sa taille. Les compagnies de CRS étaient mobilisées pour empêcher les contradicteurs de s'approcher du parcours présidentiel...

Alors que s'est -il passé à Bayonne ? Rien. Simplement, pour une fois, le "ménage" n'a pas été fait correctement.

Des opposants à Nicolas Sarkozy ont exprimé (la liberté d'expression, toussa) leur ras le bol de ce président.

Ils l'ont hué, sifflé.

Le dernier qui avait fait cela, en brandissant une pancarte "Casses-toi pov'con" avait fini devant un tribunal. A l'inverse du président qui lui, a le droit de traiter un Français de pauvre con devant les caméras.

Bref.

Que croyez-vous qu'il advint après ce joyeux accueil ?

Le président a fait un amalgame (avec un sous-entendu si léger que tout le monde aura compris) entre les citoyens qui faisaient usage de leur liberté d'expression et des "terroristes" (l'ETA).

Fort heureusement, grâce à notre président et à son gouvernement composé de décomplexés, nous disposons d'une tétrachiée de lois liberticides antiterroristes qui permettront de mater toute cette racaille qui, outre un bon coup de karcher© sur la tête, finiront en prison s'ils n'arrêtent pas tout de suite de s'exprimer.

Il y a quelques années, tout le monde savait qu'un terroriste était quelqu'un qui tuait des gens innocents pour tenter de faire admettre ses théories politiques ou sociétales. Aujourd'hui, grâce aux décomplexés qui croient nous gouverner, tout le monde sait qu'un hacker est un terroriste, qu'un manifestant est un terroriste, que quelqu'un qui n'est pas du même avis politique que la majorité au pouvoir est un terroriste, que... Oh wait... Mais ça ressemble à des pays lointains ça...  Il nous faudrait un Eagle© de Amesys pour surveiller tous ces opposants pédophiles.

Ah, oui, merde, c'est déjà le cas, on a déjà ça en France. Oui, bon...

Ça va être très long et très dur ces deux prochains mois...

 

0 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée