Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Des dons pour Reflets, pour quoi faire ?

Depuis quelques jours, nous appelons nos lecteurs à faire des dons pour Reflets. Voici pourquoi... Le 23 décembre 2010, Reflets publiait son premier article. Le début d'une longue série puisque nous en sommes aujourd'hui, près de trois ans plus tard à 1374 articles et quatre émissions de radio. Nous n'avons pas ménagé nos efforts.

Depuis quelques jours, nous appelons nos lecteurs à faire des dons pour Reflets. Voici pourquoi...

Le 23 décembre 2010, Reflets publiait son premier article. Le début d'une longue série puisque nous en sommes aujourd'hui, près de trois ans plus tard à 1374 articles et quatre émissions de radio. Nous n'avons pas ménagé nos efforts. Nous avons abordé la crise financière avec des angles rarement vus ailleurs, le High frequency trading, la politique, Le Deep Packet Inspection, et les inévitables Amesys et Qosmos, Internet... Bref, nous avons couvert un spectre assez large de sujets, essayant d'être un journal en ligne généraliste mais pointu.

Bluetouff et moi-même sommes de vieux routards d'Internet et de la presse. Lorsque nous avons décidé de créer Reflets, nous avons immédiatement fait une série de choix irréversibles :

  • Pas de publicité sur le site.
  • Des articles de fond, parfois drôles, et en tout cas, un joyeux bazar.
  • Pas d'accès aux contenus réservé à des abonnés.
  • Créer une société (./Rebuild.sh) qui éditera Reflets. Nous sommes une entreprise de presse (je vais y revenir), pas un blog.

Ceci imposait un seul business model :

  • L'appel aux dons. Votre journal vous plaît ? Alors pour le maintenir en vie, aidez-nous par des dons réguliers. Nous avons voulu créer le journal que nous ne trouvions pas, ni sur papier, ni sur le Web. Un journal qui ressemble à ses lecteurs. Un journal que les lecteurs s'approprient.
  • Sur le papier, c'est...
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée