Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par drapher

Démocratie d'apparat : la startup-nation du Jupiter photoshopé

En l'espace de deux mois, le nouveau président français a déjà largement démontré l'orientation qu'il compte imprimer à l'exercice du pouvoir. Ce ne sont pas les réformes réelles en cours, annoncées ou promises, ni les « mesures » pour améliorer « l'entreprise France » qui vont véritablement compter au cours de ce mandat.

En l'espace de deux mois, le nouveau président français a déjà largement démontré l'orientation qu'il compte imprimer à l'exercice du pouvoir. Ce ne sont pas les réformes réelles en cours, annoncées ou promises, ni les « mesures » pour améliorer « l'entreprise France » qui vont véritablement compter au cours de ce mandat. Ou bien à la marge, puisque toute vision de société marquée, volonté de transformation, et autres idées ou idéaux politiques ont été balayés par Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle et se confirment depuis son élection.

A droite le Macron au visage un peu poupin, au menton un peu glabre, à gauche le Macron président, mûr, avec un menton viril, des yeux gris acier, des rides d'homme expérimenté, au visage longiligne proche d'un James Bond élyséen.

Macron est un dirigeant politique réellement « disruptif » : il éclate tous les standards en place, les règles établies, et recrée une nouvelle manière de gouverner. Pour imposer à la société une nouvelle façon de vivre la démocratie : une démocratie d'apparat, déguisée entre autres en « startup-nation », selon ses mots. Emmanuel Macron est un monarque, élu, mais au dessus des masses (et surtout des contre-pouvoirs), tel Jupiter, dont l'image retouchée par Photoshop trône désormais dans toutes les mairies de France.

Le monarque sans âme

Ce qui est en train de se dérouler avec Macron est important. C'est un virage démocratique qui débute, une...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée