Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par drapher

Démocratie connectée : politique truquée pour moutons numériques [ils ont tué Filoche]

Observer la gouvernance politique et le fonctionnement démocratique français en cette fin d'année 2017 est une véritable épreuve. Pour le moral et la confiance en des temps meilleurs. Il y a comme un goût aigre et amer à la fois, lorsque l'on tente d'absorber la potion qu'est la grande foire d'empoigne — plus ou moins orchestrée — qui se joue entre des acteurs de peu de talent sur la scène démocratique du pays des Droits de l'Homme (ou droits humains si l'on est inclusif, c'est d'époque).

Observer la gouvernance politique et le fonctionnement démocratique français en cette fin d'année 2017 est une véritable épreuve. Pour le moral et la confiance en des temps meilleurs. Il y a comme un goût aigre et amer à la fois, lorsque l'on tente d'absorber la potion qu'est la grande foire d'empoigne — plus ou moins orchestrée — qui se joue entre des acteurs de peu de talent sur la scène démocratique du pays des Droits de l'Homme (ou droits humains si l'on est inclusif, c'est d'époque). Une véritable comédie affligeante est en cours de constitution et personne ne semble s'en rendre compte. Une comédie éminemment politique et qui passe beaucoup par les réseaux, avec de nombreuses répercussions sur la marche du pays, dans sa composante collective. Comment est-ce possible ?

Sur les réseaux tu hurleras avec la meute

Le premier constat important concerne l'organisation politique et il marque un tournant important dans l'équilibre des pouvoirs, dans la faculté française à respirer démocratiquement. Il n'y a plus de relation directe entre l'élection présidentielle et un espace démocratique de contestation ou d'échange populaire avec "l'élu" et ses ministres. Emmanuel Macron est à l'Elysée et vend son action "politique" comme le ferait un directeur du marketing devant le conseil d'administration d'une grande entreprise. Le but n'étant pas d'offrir quelque chose de concret aux...