Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Deep Packet Inspection : Tiens... Qosmos nous a encore pipeauté

Du 11 au 13 octobre se tiendra à Washington la plus grande conférence mondiale traitant de flicage de masse sur le Net. On y retrouvera évidemment tous les grands acteurs de la surveillance d'Internet, tous les marchands d'armes numériques, tous les intégrateurs peu scrupuleux qui vendent ces technologies à des dictatures... et on y retrouvera ... Qosmos qui y présentera plusieurs talks. Reçu sur Techtoc.

Du 11 au 13 octobre se tiendra à Washington la plus grande conférence mondiale traitant de flicage de masse sur le Net. On y retrouvera évidemment tous les grands acteurs de la surveillance d'Internet, tous les marchands d'armes numériques, tous les intégrateurs peu scrupuleux qui vendent ces technologies à des dictatures... et on y retrouvera ... Qosmos qui y présentera plusieurs talks.

Reçu sur Techtoc.tv, le PDG de Qosmos nous affirmait que les interceptions "légales", ce qu'on appelle pudiquement le lawful interception, atteignaient leurs limites sur un trafic de l'ordre de la dizaine de Gigabits par secondes, ce qui fait déjà un sacré paquet de connexions ADSL.

Reflets est donc, par simple curiosité, allé jeter un oeil sur le programme des interventions qui se tiendront pour cette nouvelle édition de l'ISS. Nous y avons découvert une petite perle, une conférence que présentera un réprésentant de Qosmos, Aubrey Merchant-Dest,  traitant d'« interception légale" et portant sur un volume de trafic de plus de 100 Gbps !

Bon ok, on est pas des bêtes en maths, mais quand même ...

  • Sachant qu'Amesys était en passe de vendre il y a encore peu son GLint à Kadhafi, pour une volumétrie de 40 Gbps, dans le but d'écouter l'ensemble de sa population ;
  • Sachant que le Qatar est équipé d'un dispositif permettant de traiter un débit de 60 Gbps

... Quelle sorte de...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée