Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Deep Packet Inspection : entering the matrix #eG8

En termes de Deep Packet Inspection (DPI), la France a un véritable savoir faire. Que recoupe ce terme barbare pour geeks ? L'inspection en profondeur de paquets, c'est avant tout une technologie, aujourd'hui parfaitement industrialisée pour l'analyse et la classification du trafic réseau. Contrairement aux apparences, cela ne concerne pas que les pros de la technique, mais bien tous les individus qui se connectent à Internet et l'utilisent. Pourquoi ?

En termes de Deep Packet Inspection (DPI), la France a un véritable savoir faire. Que recoupe ce terme barbare pour geeks ? L'inspection en profondeur de paquets, c'est avant tout une technologie, aujourd'hui parfaitement industrialisée pour l'analyse et la classification du trafic réseau. Contrairement aux apparences, cela ne concerne pas que les pros de la technique, mais bien tous les individus qui se connectent à Internet et l'utilisent. Pourquoi ?

Les applications du DPI sont utiles pour faire face aux nombreuses pollutions des réseaux des opérateurs. Ces solutions sont principalement utilisées par les fournisseurs d'accès au réseau. Nous verrons également d'autres cas d'utilisation qui conduisent d'autres corps de métiers à user, et dans certains cas, abuser de leur utilisation.

Qu'il s'agisse de priorisation du trafic sur des services managés, de filtrage de paquets réseau ou de mise en place de statistiques du trafic, elles rendent de fiers services aux opérateurs du monde entier, tant sur des réseaux 3G que sur les réseaux filaires. Le DPI, par sa spécificité technique de capture et de manipulation du trafic réseau, peut être utilisé à diverses fins : de la recherche de la performance réseau à l'écoute et l'enregistrement massif des communications, qu'un État comme le nôtre, nation des droits de...