Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par drapher

De Franco à Macron : les bégaiements de l'histoire politique à l'épreuve de la réalité

La société française est en cours de remodelage par le pouvoir politique. En réalité par le pouvoir d'un seul homme — le président Emmanuel Macron — qui dicte à la fois le tempo du gouvernement, tout comme celui des élus de son parti : La République en marche.

La société française est en cours de remodelage par le pouvoir politique. En réalité par le pouvoir d'un seul homme — le président Emmanuel Macron — qui dicte à la fois le tempo du gouvernement, tout comme celui des élus de son parti : La République en marche. Parler de remodelage d'une société n'est pas anodin, mais les ordonnances de la Loi travail, appuyées par le projet de Loi sur le terrorisme sont pourtant le signe d'une profonde modification des règles qui régissent le vivre ensemble français. C'est une nouvelle donne qui prend forme et chacun va être rapidement mis devant des réalités jusque là inconnues, réalités que ces lois vont faire émerger.

Etonnamment, les procédé utilisés par Macron ne sont pas neufs. Ils ressemblent même — jusque là — par de nombreux aspects, à ceux effectués par Francisco Franco dans la société espagnole, entre 1937 et 1975. Y aurait-il un bégaiement de l'histoire ?

Franco : fusion des révolutionnaires et des conservateurs de droite

L'Etat franquiste s'est constitué en 1937 par la fusion de deux mouvements politiques de droite que tout opposait normalement : la Phalange (mouvement révolutionnaire et antimonarchiste) et la Comunión Tradicionalista (monarchiste et absolutiste). Cette fusion politique permet alors de créer le parti-mouvement (unique) de Franco : la Phalange Espagnole Traditionaliste et des Juntes d'Offensive Nationale-Syndicaliste.

Le parallèle entre la constitution de ce...