Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Crise, oh ma crise, Da Doo Ron Ron...

Il paraît, me souffle-t-on dans l'oreillette, que sur BFMTV, on annonce que la crise est passée, tout au moins dans certains pays comme l'Italie ou l'Irlande. Pourquoi pas, après tout ? Les présidents successifs de ce pays, Nicolas Sarkozy en tête n'ont ils pas martelé que tout était réglé ? Le FMI et autres institutions internationales ne se félicitent-elles pas à chaque accord sur un "plan de sauvetage de la dernière chance" ?

Il paraît, me souffle-t-on dans l'oreillette, que sur BFMTV, on annonce que la crise est passée, tout au moins dans certains pays comme l'Italie ou l'Irlande. Pourquoi pas, après tout ? Les présidents successifs de ce pays, Nicolas Sarkozy en tête n'ont ils pas martelé que tout était réglé ? Le FMI et autres institutions internationales ne se félicitent-elles pas à chaque accord sur un "plan de sauvetage de la dernière chance" ? L'ABE n'a-t-elle pas organisé des stress tests pour mesurer la bonne santé des banques européennes ? La plupart d'entre elles n'ont-elles pas passé haut la main ces tests ? Passons sous silence que des établissements qui avaient passé les tests sans souci ont fait faillite par la suite, c'est sans doute la "marge d'erreur" nécessaire et habituelle. Non, franchement, tout va bien.

D'ailleurs, si l'Irlande commence à aller mieux, c'est que tout va aller mieux car, vous le comprendrez aisément, la macro-économie c'est du binaire, on analyse un agent dans son coin et on le déclare sain ou pas. Impossible qu'il interagisse avec d'autres agents. Comme les autres pays de la zone euro ou le reste du monde.

Non, franchement, tout va bien.

Il n'y a que les mauvais coucheurs pour dire que rien n'est fini. Comme votre serviteur.

Mais pas uniquement.

Le FMI a publié une intéressante étude selon laquelle les banques espagnoles (qui ont déjà englouti 100...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée