Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Brève
par Antoine Champagne - kitetoa

Courage, fuyons, il faut sauver notre gagne pain, pas le soldat Fillon

Alerte ! Ils sont entrain de lâcher François Fillon. Oui, les membres du parti Les Républicains se carapatent les uns après les autres. A tel point que pour savoir qui fuyait le navire, Libération a même dû créer un compteur. Que se passe-t-il ? Une soudaine prise de conscience à droite ? Oui, François Fillon serait moralement indéfendable ?

Les choses ne sont sans doute pas si simples. Premier point, ce n'est probablement pas une vague désordonnée de départs. C'est plutôt le signal que les grands patrons du parti ont décidé de poignarder le "forcené de la Sarthe" (©Libération). Allez, assez joué, il faut sauver les meubles. Il y a une élection, présidentielle qui plus est, les sondages sont catastrophiques, le mot a sans doute été passé aux seconds couteaux présents dans l'équipe de campagne : c'est bon, vous pouvez partir et même, justifier votre départ.

Deuxième point, il ne s'agit plus de sauver le soldat Fillon, mais de tout faire pour ne pas perdre cette élection. Pourquoi ? Tout simplement parce que lorsque l'on est politique professionnel, que l'on ne sait pas faire autre chose, ou tout simplement que l'on a goûté au bon gâteau, on veut des postes. Et pour avoir des postes, il faut être élu.

 

Cette fuite massive des membres de l'équipe de Fillon aujourd'hui marque sans doute le début de la fin pour le candidat.

0 Commentaires