Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Ce président et ce gouvernement disent n'importe quoi

Ils ont vraiment la "Eagle Vision", nos dirigeants. Depuis des années, tous les experts savent que la zone euro va dans le mur, que les marchés ont pris le pouvoir et que quoi que fassent les politiques, le secteur de la finance va pratiquer la politique de la terre brûlée, qu'il va tout ratiboiser jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien. Après nous le déluge.

Ils ont vraiment la "Eagle Vision", nos dirigeants. Depuis des années, tous les experts savent que la zone euro va dans le mur, que les marchés ont pris le pouvoir et que quoi que fassent les politiques, le secteur de la finance va pratiquer la politique de la terre brûlée, qu'il va tout ratiboiser jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien. Après nous le déluge. Et contre vents et marées, les politiques continuent de tenter de "rassurer les marchés", les journalistes financiers continuent de croire que le énième plan de sauvetage de l'euro va marcher, qu'il a enfin "rassuré les marchés"... On ne peut pas rassurer des marchés parce que les marchés carburent au risque. Pas de risque ? Pas de bénéfices. La dernière blague concerne les annonces mirobolantes de Merkelozy : plus de convergence budgétaire. Enfin, l'Europe est sauvée jubilent les commentateurs bien peu éclairés et qui n’apprennent rien de l'histoire récente. Patatras, Standard and Poor's annonce que tous les pays de la zone seront mis sous surveillance négative. Mieux... La note de la France risque de descendre de deux crans. Corolaire évidente, la note du FESF est également mise sous surveillance. Le FESF, l'un des outils de stabilisation des marchés... Caramba ! Encore raté. Tout est à refaire.

Et comme à chaque fois, Reflets s'interroge  : quel lapin vont-ils bien pouvoir sortir de leur chapeau la prochaine fois ?

Jusqu'ici, nous avions le...