Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Ca coûte très cher le temps, mon bon monsieur Sarkozy...

Reflets vous recommande la lecture de l'article en page 3 du Canard Enchaîné de cette semaine. Un joli résumé de la réalité concernant la crise financière actuelle. Vous vous êtes tous réveillés ce matin avec les titres sur le sauvetage de l'Euro cette nuit par Super Sarko et Super Angela. La joie des commentateurs sur BFMBusiness n'était pas feinte. Victoire ! Le CAC gagne près de 4% ! Enfin, on est sauvés. Business as usual... Tout reprend comme cela doit être. Mais pour combien de temps ?

Reflets vous recommande la lecture de l'article en page 3 du Canard Enchaîné de cette semaine. Un joli résumé de la réalité concernant la crise financière actuelle. Vous vous êtes tous réveillés ce matin avec les titres sur le sauvetage de l'Euro cette nuit par Super Sarko et Super Angela. La joie des commentateurs sur BFMBusiness n'était pas feinte. Victoire ! Le CAC gagne près de 4% ! Enfin, on est sauvés. Business as usual... Tout reprend comme cela doit être.

Mais pour combien de temps ? Avec l'accord trouvé hier, Nicolas Sarkozy a acheté du temps. Assez pour tenir jusqu'à l'élection présidentielle ?

En fait, rien n'est réglé. On ajoute de la dette à la dette pour résoudre une crise... de la dette. Dans quelques mois, le problème actuel va se poser à nouveau. Mais de manière plus violente.

Dans son article, le Canard rapporte quelques discussion de Nicolas Sarkozy avec ses proches : "Si les solutions sont trouvées pour sortir de la crise, j'apparaîtrai lors comme celui qui a sauvé la situation et ma réélection sera bien partie". A l'inverse, "Si nous perdons le triple A, je suis mort. C'est là-dessus que se jouera le différentiel de compétence avec Hollande. Il n'y a pas d'alternative, nous ferons tout pour le garder".

Nul doute, Nicolas Sarkozy va exploiter jusqu'à plus soif l'accord d'hier dans les semaines à venir. A commencer par ce soir, où il sera interrogé par des experts économiques...