Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Yovan Menkevick

Bien avant #Prism, #StellarWind : allo Houston, il y a un problème ?

Des essais pour démontrer que la NSA est une agence délirante avec des projets colossaux de surveillance massive ont connu des succès mitigés, et ce avant Snowden et ses slides. C'est le cas de la dénonciation du projet StellarWind. Vidéos d'anciens responsables "horrifiés" par le projet, article sur Wired, rien n'y a fait, tout le monde s'en foutait. Ici même, dans cette rédaction, nous avons hésité à écrire un article à ce propos, et puis en fin de compte ça ne s'est pas fait. Pourquoi ?

Des essais pour démontrer que la NSA est une agence délirante avec des projets colossaux de surveillance massive ont connu des succès mitigés, et ce avant Snowden et ses slides. C'est le cas de la dénonciation du projet StellarWind. Vidéos d'anciens responsables "horrifiés" par le projet, article sur Wired, rien n'y a fait, tout le monde s'en foutait. Ici même, dans cette rédaction, nous avons hésité à écrire un article à ce propos, et puis en fin de compte ça ne s'est pas fait. Pourquoi ? Parce qu'à l'inverse d'une affaire comme celle d'Amesys, ou de Bluecoat, rien n'étayait la théorie du projet de surveillance StellarWind. Pas de preuves informatiques, matérielles, seulement des "témoignages", des photos, et des tentatives de démontrer que "StellarWind", mon gars, c'est du lourd, hein.

Informer n'est pas alerter à tout va dès qu'un truc apparaît. Surtout quand tout porte à croire que les principaux concernés par la dénonciation ne font rien pour nier les faits, ou empêcher qu'ils soient connus, et surtout qu'aucun début de preuve tangible n'existe.

Allo, Houston, l'image est super mauvaise, c'est grave ?

Un peu comme les alunissages des missions Apollo. On a les images, tout porte à croire que c'est un peu bizarre, des gens très sérieux commencent à démontrer très tôt qu'il y a un bluff (dès 1976), que toute cette affaire semble être une escroquerie...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée