Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par drapher

#BalanceTonPorc : l'économie sexuelle libérale détournée au profit du star system

Pourquoi parler sur Reflets d'un hashtag twitter qui fait le buzz, alors que tout prête à rester tranquillement dans son coin et attendre que le déchaînement se tasse ? Peut-être parce qu'à un moment un sujet est tellement malmené et simplifié qu'il en devient très agaçant. Quel est le sujet ? Celui des propositions sexuelles indécentes d'hommes de pouvoir auprès de jeunes et jolies jeunes femmes ?

Pourquoi parler sur Reflets d'un hashtag twitter qui fait le buzz, alors que tout prête à rester tranquillement dans son coin et attendre que le déchaînement se tasse ? Peut-être parce qu'à un moment un sujet est tellement malmené et simplifié qu'il en devient très agaçant. Quel est le sujet ? Celui des propositions sexuelles indécentes d'hommes de pouvoir auprès de jeunes et jolies jeunes femmes ? Le fait qu'il y ait des "porcs" dans les milieux du showbiz, de la politique, des affaires, du sport, des médias, qui abusent de leur position pour harceler le sexe féminin, les soumettre sexuellement en échange d'une carrière, d'une meilleure place professionnelle, d'avantages — ou à l'inverse de menaces sur leur travail si elles ne se pliaient pas à l'échange sexuel ? Oui, en partie, mais ce phénomène des propositions de "gros porcs" n'est en aucune mesure suffisant pour expliquer le problème — bien plus vaste — qui se cache derrière cette dénonciation de certains hommes par des femmes, sur Twitter.

Un système économique et social "bien pensé"

Ce que renvoient les femmes de #BalanceTonPorc est une pratique bien connue et ancrée dans les sociétés capitalistes occidentales : l'abus de pouvoir. Ce ne sont pas des hommes de toutes conditions qu'elles dénoncent majoritairement, mais avant tout des "hommes de pouvoir". Pouvoir économique et par delà, pouvoir politique et social. Le hashtag...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée