Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Yovan Menkevick

Auto-radicalisation : on recherche activement un homme de type ibérique

La France est sur les dents : un personnage important s'est auto-radicalisé, et il est excessivement dangereux. De taille moyenne et de type "ibérique", ce social-fasciste libéral tendance sécuritaire a été vu pour l'une de ses dernières apparitions en public à l'Assemblée nationale. Il pointait un doigt vengeur en direction d'un parterre de clowns députés qui simulaient une colère toute artificielle, alors que la plupart d'entre eux roupillait depuis déjà des années semaines.

La France est sur les dents : un personnage important s'est auto-radicalisé, et il est excessivement dangereux. De taille moyenne et de type "ibérique", ce social-f asciste libéral tendance sécuritaire a été vu pour l'une de ses dernières apparitions en public à l'Assemblée nationale. Il pointait un doigt vengeur en direction d'un parterre de clowns députés qui simulaient une colère toute artificielle, alors que la plupart d'entre eux roupillait depuis déjà des années semaines.

L'homme, visiblement déchaîné, a fait ensuite un passage éclair sur une chaîne de télévision, tenant des propos décousus dont la teneur tournait autour de "l'autorité de l'Etat" et "l'obligation de réformer", ainsi que des codes obscurs comme "49-3". Les citoyens sont appelés à la plus grande vigilance et peuvent composer le numéro suivant au cas où ils croiseraient "l'auto-radicalisé de l'hôtel Matignon", comme les médias le surnomment déjà : 00 00 00 00 00

Il semble que l'individun'en est pas à ses premières tentatives, et de nombreuses sources renvoient ses tendances à la radicalisation, ou à l'hystérie (il parle d'islamo-fascisme en permanence), aidé la plupart du temps par des membres d'un groupe dont le nom de code est UMP ou de spécialistes en propagande sécuritaire, comme son vieil ami de 30 ans, le réputé Alain Bauer.