Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par KheOps

Au fait... On se bat pour quoi ?

En Europe, des manifestations éclatent pour protester contre ACTA. Plusieurs milliers de personnes ont défilé en Pologne et plusieurs villes de France ont vu chacune quelques centaines de personnes défiler. Aux États-Unis, des manifestants ont également foulé le bitume pour protester contre SOPA et ACTA plus récemment.

En Europe, des manifestations éclatent pour protester contre ACTA. Plusieurs milliers de personnes ont défilé en Pologne et plusieurs villes de France ont vu chacune quelques centaines de personnes défiler. Aux États-Unis, des manifestants ont également foulé le bitume pour protester contre SOPA et ACTA plus récemment. Guy Fawkes a fait son apparition au Parlement polonais, signe que ceux qu'on cherche parfois à faire passer pour de dangereux individus sous prétexte qu'ils portent ce masque ne sont finalement que des acteurs de la société cherchant à faire évoluer celle-ci, chacun à son niveau : dans les institutions en place, dans la rue, ou sur Internet. Signe aussi que de plus en plus de gens semblent capables de s'approprier Anonymous et de s'y reconnaître en y associant leur sensibilité propre.

C'est très enthousiasmant : des milliers de personnes se mobilisent contre un texte conçu dans le secret par les représentants de grands pôles de pouvoirs politique et économique. Ils le font sans répondre à l'appel d'un parti politique en particulier, c'est-à-dire d'un autre pôle de pouvoir en place. Étant présent sur certains canaux IRC (Anonops, un truc de terroriste, pour ceux qui connaissent) où s'organisent partiellement ces manifestations, ma perception est que l'organisation vient bien « d'en bas » et que ce sont juste de « bêtes » individus qui ont juste envie de faire « quelque chose ». Tout juste comme moi,...