Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Areva piraté : ce sont des installations nucléaires de test ?

Le site Silicon.fr, reprenant une information parue sur l'Expansion, révèle que le réseau informatique d'Areva a été la cible d'attaques infofrmatiques. Le fleuron du nucléaire français, perméable à des attaques informatiques ? Oui mais attendez ce n'est pas encore le plus beau. Silicon révèle également que ces attaques durent depuis plus de 2 ans. 2 années avec des aliens sur le système d'information d'Areva... heu... comment dire ? ... C'est grave docteur ? Ben oui ! Oui c'est grave.

Le site Silicon.fr, reprenant une informationparue sur l'Expansion, révèle que le réseau informatique d'Areva a été la cible d'attaques infofrmatiques. Le fleuron du nucléaire français, perméable à des attaques informatiques ? Oui mais attendez ce n'est pas encore le plus beau. Silicon révèle également que ces attaques durent depuis plus de 2 ans. 2 années avec des aliens sur le système d'information d'Areva... heu... comment dire ? ...

C'est grave docteur ?

Ben oui ! Oui c'est grave. Oui c'est grave car les intrus devaient chercher des choses particulières pour rester résidents durant plus de deux années sur le système d'information d'Areva. On est pas vraiment dans le piratage à la petite semaine. On est bien dans une opération de collecte minutieuse d'informations, de prise de contrôle méthodique d'accès que l'on soupçonne aisément d'avoir pu servir à compromettre d'autres systèmes communiquant avec ceux d'Areva (par exemple ceux des clients et des fournisseurs d'Areva).

Et devinez ce que l'on doit sûrement retrouver dans les clients et fournisseurs d'Areva ?  

Allez au pif :

  • un prestataire SCADA qui moyennant le piratage de quelques comptes mails et quelques escalations de privilèges sur l'Intranet, doit livrer bien des secrets
  • des clients qui souhaiteraient profiter du savoir faire nucléaire civil ou militaire...
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée