Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

par Fabrice Epelboin

Anonymous IRL : Shop Like an Egyptian!

Il y a un peu moins d'un an et demi, six mois avant la révolution Tunsienne, Bylasko (de son vrai nom Haythem El Mekki) écrivait dans les colonnes de ReadWriteWeb un long article sur la première vaste opération d'activisme numérique qui secouait l'Egypte. Ce billet était à l'époque une occasion, pour RWW France, de sensibiliser un public francophone à ce qu'il se passait dans cette région du monde. Aujourd'hui, il fait figure de témoignage pour l'Histoire de la révolution Egyptienne.

Il y a un peu moins d'un an et demi, six mois avant la révolution Tunsienne, Bylasko (de son vrai nom Haythem El Mekki) écrivait dans les colonnes de ReadWriteWeb un long article sur la première vaste opération d'activisme numérique qui secouait l'Egypte.

Ce billet était à l'époque une occasion, pour RWW France, de sensibiliser un public francophone à ce qu'il se passait dans cette région du monde. Aujourd'hui, il fait figure de témoignage pour l'Histoire de la révolution Egyptienne.

Il également assez caractéristique du blogueur Tunisien durant l'ère Ben Ali, et de Bylasko en particulier. Provoc. Entre les lignes, on y lit très clairement un manuel d'activisme proposé à son propre pays, sans jamais évoquer pour autant la Tunisie.

RWW, dont tous les articles étaient en 2010 sous surveillance, et au besoin bloqués par le célèbre Ammar404, ne s'est pas fait censurer sur celui-ci. Une façon amusante de contourner la censure. Voltairienne et Tunisienne.

On peut se demander encore aujourd'hui si les meilleurs activistes en ligne sont Egyptiens ou Tunisiens. Les uns faisant dans le spectaculaire, les autres étant ceux qui ont ouvert le bal de la révolution, mais une chose est certaine : ils ont des années d'avance sur la France. Alors autant s'en inspirer, on gagnera du temps.

On retrouve dans l'opération "Nous sommes tous Khaled Said" le nec plus ultra de l'activisme en ligne, avec une articulation particulièrement sophistiquée des actions 'online' et 'irl'. Même s'ils ont fait mieux depuis cet épisode reste un moment d'Histoire, dont le monde occidental aurait bien besoin aujourd'hui. Pacifisme, non violence, et changements en profondeur à la clé. Il suffit de se servir.

Qui plus est, contrairement à Napoléon, la France pourrait - pour une fois - piller le patrimoine Egyptien sans les léser pour autant. Copier n'est pas voler. On l'a suffisament répété.

-

Shop like an Egyptian

Prenez l'une des facettes de l'opération "Nous sommes tous Khaled Said", celle consistant à écrire des messages de revendication sur les billets de banque.

Demain, nous pourrions tous faire cela.

Ca vous prendra 10 secondes tous les jours, 5 minutes, si vous êtes vraiment riche.

C'est plus LULZ qu'un DDoS sur la BCE, non ?

0 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée