Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Amesys et Qosmos à l'honneur sur France24

France24, dans son journal télévisé d'hier revient sur les ventes d'armes électroniques à la Syrie et la Libye et surtout, sur les liens étroits entre Qosmos et Amesys qui ont tous les deux élaboré Eagle, la solution d'interception à l'échelle d'une nation développée sur mesure pour les besoins de Kadhafi. James Dunne (aka Jamesinparis) témoigne dans ce reportage très instructif. On y apprend par exemple que les locaux de Qosmos ont été mis sous haute sécurité par l'Etat (ah bon ?

France24, dans son journal télévisé d'hier revient sur les ventes d'armes électroniques à la Syrie et la Libye et surtout, sur les liens étroits entre Qosmos et Amesys qui ont tous les deux élaboré Eagle, la solution d'interception à l'échelle d'une nation développée sur mesure pour les besoins de Kadhafi. James Dunne (aka Jamesinparis) témoigne dans ce reportage très instructif. On y apprend par exemple que les locaux de Qosmos ont été mis sous haute sécurité par l'Etat (ah bon ?), et que tous les salariés sont bien conscient de bosser sur des projets d'outils de surveillance mais qu'ils ne connaissent pas les clients finaux... C'est à se demander si Qosmos n'embauche pas ses commerciaux à la Direction du Renseignement Militaire. On notera dans le reportage de France24 qui attribue par exemple les révélations sur Amesys au Wall Street Journal alors qu'elles sont issues de Reflets (plus de 6 mois avant le WSJ), mais nous ne leur en tiendrons pas rigueur.

Vous retrouverez également dans les images diffusées par France24 l'interview que nous avait accordé le PDG de Qosmos sur TechtovTV dans laquelle ce dernier nous assurait qu'on ne retrouverait pas ses produits dans les mains de fous furieux et que non non sa boite à lui ne travaille pas pour le secteur de la surveillance, mais dans le marketing, mettant en avant son partenaire et actionnaire, GFK. GFK que l'on retrouve par exemple dans le projet Google...