Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Alexandre Djouhri, l'encombrant de Londres...

C'est probablement le cauchemar récurrent de Nicolas Sarkozy et de ses amis depuis quelques temps : Alexandre Djouhri a été arrêté à Londres sur la base d'un mandat d'arrêt international émis par les juges français qui enquêtent sur un possible financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Alexandre Djouhri a été remis en liberté après paiement d'une caution de plus d'un million d'euros et ne peut pas quitter la Grande-Bretagne.

"Intermédiaire" au même titre que Ziad Takieddine, Alexandre Djouhri a un carnet d'adresses long comme un jour sans fin, notamment à droite de l'échiquier politique français. Il tutoie son ami Nicolas (Sarkozy) comme Dominique de Villepin et a même réussi la prouesse de les réconcilier. A l'époque, Nicolas Sarkozy voulait accrocher Dominique de Villepin à un croc de boucher...

Au téléphone, les deux hommes sont en effet copains comme cochon :

Nicolas SARKOZY : Bon. Bon ben merci mon Alexandre.
Alexandre DJOUHRl : C'était magnifique.
Nicolas SARKOZY : C'est grâce à toi.
Alexandre DJOUHRI : Ouais, ouais...
Nicolas SARKOZY : Merci pour tout.
Alexandre DJOUHRI : Allez je t'embrasse passes une bonne soirée, bye.
Nicolas SARKOZY : Je t'embrasse.

Alexandre Djouhri a été un rouage très important dans le rapprochement entre la France et la Libye de Kadhafi et s'il se mettait à table, le camp Sarkozy pourrait avoir du souci à se faire. Les conversations d'Alexandre Djhouri interceptées dans le cadre de la procédure supervisée par les juges Serge Tournaire et René Grouman pour corruption active et passive, trafic d'influence commis par des personnes exerçant une fonction publique, faux et usage de faux, abus de biens sociaux, blanchiment, recel et complicité de ces infractions, sont déjà très éclairantes.

L'homme qui inquiète

Et l'éventuelle rencontre entre Djouhri et les juges inquiète au plus haut niveau de la Sakozie:

...