Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par drapher

Affaire Bluetouff, Loi renseignement, Snowden, Wikileaks : the big picture

Il y a plusieurs manières d'envisager des événements qui n'ont aucuns rapports directs visibles entre eux mais se concentrent sur des sujets similaires, ou tout du moins parallèles. La première est de traiter chacun d'entre eux séparément et de faire les constats qui s'imposent.

Il y a plusieurs manières d'envisager des événements qui n'ont aucuns rapports directs visibles entre eux mais se concentrent sur des sujets similaires, ou tout du moins parallèles. La première est de traiter chacun d'entre eux séparément et de faire les constats qui s'imposent. C'est le cas des révélations de Wikileaks, puis celles d'Edward Snowden, qui sont le plus souvent orientées dans un cadre géopolitique, avec comme leitmotiv la puissance américaine sans limite, et sa capacité à se mettre hors-la-loi, si elle l'estime nécessaire. Aux politiques de s'indigner poliment, aux journalistes de pointer la réalité des écoutes et de la surveillance de l'administration Obama, aux citoyens de conspuer les acteurs ce ces affaires… et les vaches numériques sont bien gardées. Puis vient la Loi renseignement, en France. Et la confirmation en Cassation de la décision de la Cour d'appel à l'encontre de Bluetouff. Si bien entendu toutes ces affaires n'ont pas autant de poids les unes que les autres, elles sont néanmoins des sortes de bornes, d'une époque qui… change. Radicalement.

Le grand verrouillage mondial est en cours

Lors de la diffusion de la vidéo "Collateral Murder" par Wikileaks, en 2010, personne n'aurait pu imaginer que 3 ans plus tard on apprendrait que les communications de la planète étaient intégralement surveillées par la NSA. Puis, que la France ferait voter une loi de surveillance de masse...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée