Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Jet Lambda

A votre santé !

Il s'en passe de bien belles au Sénat en ce moment lors de l'examen du projet de loi "santé" de Marisol Touraine. Sur le front du tabac, Bluetouff nous a déjà fait un bel exposé sur les tirages de ficelles du lobby des buralistes pour s'octroyer l'exclusivité de la vente des vapoteuses.

Il s'en passe de bien belles au Sénat en ce moment lors de l'examen du projet de loi "santé" de Marisol Touraine. Sur le front du tabac, Bluetouff nous a déjà fait un bel exposé sur les tirages de ficelles du lobby des buralistes pour s'octroyer l'exclusivité de la vente des vapoteuses. Le Canard, dans son édition d'hier, en rajoutait une couche sur le fameux "paquet neutre", que le gouvernement avait réussi à imposer en cours de route lors des débats à l'Assemblée au mois d'avril, et que les sénateurs et sénatrices, de tous bords, y compris socialo-cocos, ont rejeté en bloc. Mais dans cette loi, il y a d'autres belles occasions d'apprécier la porosité de nos parlementaires aux stratégies d'influence des industriels. Et pour qu'un texte sur la "santé publique" trouve quelques arrangements avec les intérêts privés.

Sus à l'anorexie professionnelle!

Parlons d'abord de quelques nouveautés plutôt courageuses qui ne manqueront pas de déclencher les foudres de lobbys bien placés. (Se reporter à la "petite loi", rédigée au fur et à mesure des discussions.)

Commençons par la "lutte contre la maigreur excessive" (sic), un aspect qui n'était pas inclu dans le projet initial de la ministre. On s'attaque là à l’anorexie professionnelle, à savoir celle en vigueur dans les agences de mannequins. Introduite en commission des affaires sociales au mois de mars, la...