Apres la fermeture de Megaupload, Filesonic jette l’éponge

Filesonic, un autre site de Direct Download assez populaire et très utilisé par les internautes partageurs qui avaient jusque là tourné le dos au peer to peer vient de jetter l’éponge en désactivant les fonctionnalités communautaires de partage de fichiers. En clair, le site ne permet plus que l’upload de fichiers et d’accéder aux fichier que l’on a personnellement uploadé, plus de possibilité de partager les liens des fichiers envoyés chez Filesonic.

C’était une conséquence à prévoir, les sites un peu trop en vue par les aficionados du direct download prennent peur, certains fermeront, d’autres comme Filesonic désactiveront les fonctionnalités de partage, ce qui de fait, rendra tout ce petit monde moins attrayant.

La bonne nouvelle c’est que ça faisait longtemps que Bittorrent et certainement d’autres protocoles de Peer to Peer n’avaient pas été aussi rapides. Les réseaux Peer to Peer gagnent en performances en fonction de leur nombre d’utilisateurs seeders, et depuis quelques heures, on constate un regain d’intérêt pour ces réseaux de partage non marchands. Pour tout vous dire, ceci n’est pas fait pour nous déplaire. Thanx FBI… good work.

Twitter Facebook Google Plus email

43 thoughts on “Apres la fermeture de Megaupload, Filesonic jette l’éponge”

  1. Depuis la récente fermeture SAUVAGE de megaupload, je prend concience d’une justice aveugle sur le net.

    Si un (SEULEMENT 1) des site de megaupload proposait de téléchager des films etc, ce meme site proposait de denoncer un lien frauduleux et le retirait en 24H. Les « majors » avaient même des outils pour faire fermer des liens en masse.
    Mais méga(upload) avait aussi biens d’autres sites,

    avec un compte payant « premium » vous pouviez y stocker vos propre fichiers (mes données, celles de mes clients), les garder privées ou les partager avec des contacts précis, ou encore les rendre publics.
    Une boite sur votre bureau permettait de syncroniser vos dossier locaux et sur mega.
    Un systeme (comme picasa) d’albums photos (mais de taille infinie), avec des plus comme pouvoir achetter les pohotos des autres, vendre les votres. incorporer des diaporamas dans vos pages internet ou les diffuser par mail.
    Un autre systeme du genre pour votre musique personelle. Mes petits artistes pouvaient vendre leurs musique en retouchant bien plus qu’avec les systeme i*tunes etc qui de toute facon n’est accessible qu’aux GROS artiste.
    SEUL megaupload proposait une petite boite a mettre sur votre site qui permettait a un client de vous envoyer un gros fichier (2 GIGA).
    Un autre encore pour faire votre propre web TV, etc etc…
    Pour trouver l’équivalent, maintenant il faut souscrire des abonnements bien plus couteux sur plusieurs hébergeurs. avec incompatibilité entre eux.
    Mes fichiers et ceux de mes clients ont donc été volés par l’action du FBI.
    Je ne peut accepter cela avec le sourire, et me demande comment porter plainte contre eux?
    De plus avec cette fermeture, une grosse faille aparait sur le net.

    Les usa gerent pour le monde entier les noms de domaines en .COM; .ORG etc. et on vient de le voir. Sur une décision (totalement injuste) d’un juge americain un site en .COM peut etre fermé sans se soucier aucunement des lois du pays ou se trouve le site.
    Ceci est tout à fait intolérable pour le monde entier qui ne semble pas encore avoir compris à quel point il est à la merci des états unis.
    Si on va dans ce sens, on va fermer PORCHE et saisir tous leur biens plus les voitures de leur clients parce que 23 client roulaient trop vite en porche?

    Dans cette rubriques vous trouverez donc des coups de geules, des copies d’articles appelés a etre sensurés parce qu’ils sont hébergés sur des sites gratuis aux usa, des infos diverses et variées sur le sujet de notre liberté sur le net.

      1. Il semble vous échapper que la décision de justice américaine a entrainé des actions judiciaires en Nouvelle Zélande et au Pays-Bas (au moins) sans que des décisions de justice locales les aient générées. C’est un peu un souci. Sur un autre plan (moins grave, mais c’est une question de principe) cela rappelle furieusement les enlèvements extrajudiciaires, les vols secrets de la CIA, Guantanamo, etc.

        1. Visiblement, le sujet n’a choqué personne. Et qui va-t’il falloir contacter pour savoir ce que vont devenir les données sur les serveurs saisis ?A qui va-t’on demander l’effacement de ses données personnelles (et son code Visa ou son compte Paypal) en faisant valoir son droit légal de retrait d’informations personnelles ? Que vont faire des archives nos amis bien-pensants d’outre Atlantique ? Je ne suis pas du tout aux faits du droit international, mais je pense que là, il y a problème.

        2. Dans le cas présent, s’il y avait un accord entre les USA et la nouvelle-Zélande et entre les USA et les Pays-Bas, alors le FBI peut tout à fait entreprendre une action de police dans ces pays, sous le contrôle de la police locale.
          Ce n’est pas du tout exceptionnel.

        1. « Entre le fort et le faible
          entre le riche et le pauvre
          entre le maître et le serviteur
          c’est la liberté qui opprime
          et la loi qui affranchit. »
          Henri Lacordaire

          Le FBI est donc forcement au dessus des lois. Avec l’impérialisme, plus de lois qui tiennent pour les faibles…

    1. « De plus avec cette fermeture, une grosse faille aparait sur le net. »
      Ce n’est quand même pas nouveau, et il serait bon que tout le monde en prenne conscience, et surtout que les choses changent, que l’« Internet libre » ne soit plus dominé par quelques puissants, qu’on sorte de cette situation paradoxale.

  2. Je suis abéré par votre rejets des sites permettant de télécharger en DDL, et oui ce moyen de téléchargement avez des avantages par rapport au P2P comme l’accessibilité sur tout les ordinateur sans avoir à installer un client torrent, la garantie de débit sur des éléments non populaire.
    Donc les utilisateurs lambda vont migrer vers des trackers qui ont le même business model que les « supermarché du warez » c’est vrai merci le FBI !

    1. Visiblement, vous avez du mal à faire la différence entre

      – échange marchand et non marchand (un concept juridique)
      – Internet et Minitel (un concept technique)

      « Abérez » vous tant que vous voulez, mais ne vous attendez pas à me voir défendre le Direct Download, désolé.

      1. Il a simplement une vision très limitée de la réalité. C’est vrai que le DLL a pour lui une vitesse de téléchargement « constante » (plus ou moins hein), peu importe la popularité du fichier et l’accessibilité immédiate.

        Mais comme ça engraisse des mafias, on ne peut clairement pas le cautionner.

      2. Faut arrêter avec les clichés de « l’internet marchand des ddl » contre le monde pur et libre du p2p.
        Que je sache les gars de piratebay s’en sont mis plein les fouilles.
        Et puis, quel mal y-a-til à payer pour un service ?
        C’est bien ce megaupload et rapidshare et les autres offrent (offraient dans le cas de megaup), un service, un hébergement de fichiers qui coûte cher en disque dur et bande passante.
        Ils profitent du téléchargement illégal ?
        Pas plus que les fabriquants de graveurs dvd. J’aimerais bien que le FBI farfouille dans les e-mails des employés de Sony, puisque dans le cas de megaup, ça suffit pour conclure à l’illégalité d’un service.
        Et j’ajoute, pas plus finalement que les FAI qui offrent une bande passante illimité pour quoi ? Regarder du streaming légal ?
        Il y a quelques années ça n’existaient même pas et pourtant on avait déjà du 8 mega.

        Bref…

    2. Le DDL tue l’esprit de partage entre utilisateurs.
      Sur MU vous mettez un fichier et vous recevaiez quelques $ si le fichier était téléchargé. Ce n’est PAS un échange non marchand.
      Si pour vous aller sur une plate forme attendre 1 minutes que la page chargée de Pubs et de Saloperies en JS est mieux que d’utiliser des clients type transmission et bien libre à vous.
      Avant tout le « piratage » est (dans mon esprit) synonyme de partage. On partage la bande passante et le trafic est naturellement absorbé par le réseau. (Moins d’engorgement). Et plus il y a de partage entre utilisateurs, plus c’est rapide et moins le réseau est chargé.
      MU c’était 4% du trafic internet ce qui est astronomique. Tout le monde convergeait vers le même point et au final le partage, le vrai dépérissait.
      Je suis content que les gens reviennent vers du P2P.
      La seule chose qui me choque c’est la façon dont les choses on été faites

  3. Mouais…

    Sauf que là le FBI, va s’en mordre les couilles…

    Le cryptage des communications est une mauvaise solution, et ça le FBI l’a très bien compris(ainsi que la NSA), ils ont d’ailleurs interpellé le gouvernement sur le risque d’un cryptage massif des télécommunications.

    Si les sites/services d’hébergements ferment, les gens se tourneront vers le VPN, et ça c’est vraiment très mauvais pour eux…

    Repérer des communications parmi le lot c’est simple à faire, mais si tout le monde crypte…

    Qui plus est en passant par des services « basiques », rien n’empêche les groupes « néfastes » d’utiliser les mêmes services pour se noyer dans la masse…

    1. Dis t’as pas remarqué que t’es connecté à un ensemble de réseaux interconnectés entre eux où tu peux communiquer, échanger, partager des ressources, des données et publier
      des informations et qu’Internet est un réseau public et où tout ton trafic circule en clair. N’as-tu pas remarqué la croissance fulgurante des abus, dérives, censures, menaces, risques qui portent de plus en plus atteintes à l’ensemble de nos libertés et de notre vie privée sur Internet ?

      Pour ta gouverne l’un des moyens pour protéger ses communications électroniques c’est le chiffrement. Son usage est parfaitement légal et légitime et vivement recommandé de nos jours que l’on soit un individu, une entreprise ou un état. Donc utilisateurs chiffrez vos emails, utilisez un VPN pour protéger votre connexion Internet et toutes vos activités en ligne depuis votre desktop ou laptop ou smartphone connecté par dsl ou cable ou fibre ou Wifi ou 3G et enfin surfez anonymement quand vous en avez besoin.

      Pour ton information que le trafic soit en clair et/ou chiffré celui qui analyse le trafic peut parfaitement distinguer sur son réseau les applications, les protocoles
      utilisés et s’il est malintentionné il peut intercepter le contenu des communications circulant en clair d’où le besoin de protéger le contenu des communications.

      Ensuite comme dans la vie t’aura toujours des gens qui agissent avec bienveillance et d’autres avec malveillance. Tout le monde utilise dans son quotidien un couteau pour
      cuisiner, manger, couper des choses mais une minorité s’en sert pour commettre des crimes ou délits. Va-t-on à cause de cette minorité interdire l’usage légitime des couteaux parce qu’ils en font un usage illégitime ?

      Les pouvoirs donnés aux agences de renseignement et à certaines autorités depuis le 11 septembre 2001 sont complétement disproportionnés et portent de plus en plus atteinte à nos droits fondamentaux. N’as-tu pas relevé les multiples exemples de dérives de ces derniers temps ?

      En 2012 rien ne justifie que les agences de renseignement s’immiscent dans toutes les communications électroniques de tous les citoyens, entreprises et gouvernements. La guerre froide est terminée. On ne vit plus dans un monde fermé mais mondialisé et ouvert et l’ensemble du renseignement de nos jours est ouvert.

      La surveillance est un mal nécessaire mais il faut revenir à une surveillance ciblée, proportionnée et raisonnable et non massive comme elle a été implémentée et vantée jusqu’à maintenant. Il faut limiter le pouvoir des surveillants, encadrer leurs actions et les mettre face à leurs responsabilités comme n’importe quel individu lambda.

      Au contraire il faut favoriser le développement et l’usage du chiffrement et de toutes autres techniques qui favorisent la défense et la protection de notre vie privée, de notre patrimoine numérique à l’ère du numérique partout pour rétablir la confiance sur les réseaux et dans nos communications électroniques et transmissions de données.

      1. Je vais éviter de reprendre le même ton que ta réponse(« pour ta gouverne », « pour ton information »).

        A quel moment, je dis que les particuliers ne doivent pas crypter leurs communications?

        Je ne fais que constater. Cette action va pousser les gens à crypter leur communication.

        Sinon pour ta gouverne(pardon pas pu m’en empêcher ;) ) si la surveillance ciblée, proportionnée et raisonnable était possible, elle aurait déjà porté ses fruits, et aucun attentats n’auraient eût lieu.

        La surveillance de masse n’a pas réussi, alors la ciblée ne fonctionnera(know your ennemy).

        Bref…

        Pour faire plus clair, vu que tu n’as pas su lire entre les lignes, c’est à mon avis la dernière action des autorités fédérales américaines sur le ddl et le streaming.
        Les conséquences sont trop importantes pour le résultat obtenu(une tête est coupée, il en repoussera une autre)

  4. Les sites de streaming « légal » ne sont quand même pas encore légion.
    On nous bassine avec « l’alternative légale », mais pour quel coût au même volume de téléchargement ?
    Biensur, il y a toujours des sites comme M6Replay, http://www.Pluzz.fr ou encore http://www.vodao.com (j’ai un petit faible pour ce dernier, vachement bien foutu et que j’ai découvert ici), mais qu’on arrete de nous dire que l’offre légale est la même que l’offre pirate…

  5. D’après vous, est-ce qu’il est probable que les autorités américaines tentent (après avoir rincé le marché « illégal » du DDL), de faire revenir MegaUpload sous une forme légale?
    Un peu comme Napster à son époque, et compter cette fois sur l’addiction des utilisateurs aux pratiques du DDL pour enfin réussir à convertir la MAFIA des ayants-droits à l’internet?

  6. C’est moi ou la « solution » de Filesonic est naze ? Il suffit de créer un compte, uploader puis partager le lien + identifiants. C’est un peu plus lourd que la procédure normale mais au final, ça revient au même.

    Ou j’ai mal compris quelque chose.

    Et sinon, je suis totalement pour le P2P d’un point de vue idéologique mais il faut avouer que parfois, c’est lourd de dépendre des seeders. Pour des films / musiques / programmes (légaux ou pas) peu connus, il faut parfois attendre plusieurs jours pour obtenir ce que l’on désire (voire ne jamais l’obtenir) alors que le DDL est la garantie d’un débit de download plus ou moins stable. Donc oui, parfois, d’un point de vue pratique, DDL > torrent.

    1. Bah la solutions se trouveraient peut-être dans as trackers « privés ». Entendre lar là des trackers où pour télécharger ub .torrent il faille s’enregistrer un compte. Cest trackers regardent ton ration up/down et virent ton compte si il est trop bas.
      Ça éduque les gens, et bizarement je ne remarque pas le manque de seed pour les fichiers un peu rares ou sortant de l’industrie populaire (entendre par là cinéma américain et grosses productions musicales, séries, etc…).

      Le problème de seed est dans l’utilisateur, pas le protocole.
      C’est sûr, ça montre bien que finalement, comme on l’a bien répété sur ce site ou ailleurs, les utilisateurs de megaupload n’étaient pas des partageurs, mais des consommateurs qui étaient partis vers la solution de facilité et de moindre prix, mais qui ne se comportaient guère mieux qu’un vulgaire acheteur de DVD.

  7. Bittorent, je fais mon come back.
    Ca faisait un moment. Et j’ai bien l’impression que c’est infiniment plus rapide que la dernière fois que j’avais touché au P2P.

    J’ai même voulu chopper Need for speed II SE (nostalgie… mon CD est pire que rayé), et ça seedait à mort oO.

  8. ça va relancer le P2P, mais espérons qu’il s’adapte. a l’époque je suis passé en DDl car on y trouvai juste 1000 fois plus de choses que sur le P2P ( pas en films, mais en ressources pour les graphismes, tutoriaux ect). je souhaite simplement que les gents qui les uploadaient migrent vers le P2P plutôt que d’arrêter par manque de profit monétaire

  9. va falloir m expliquer pourquoi le DLL n est pas du partage les cocos car bon sur les boards de warez type downparadise, il y avait des threads fait par de pur passionnes qui uplodaient des veilles BD des annes 50, des films de science fiction US des annes 60 et j en passe…
    donc OK kim dotcom est un mafieux mais enormement d uploader partageaient leurs liens sur les forums etc

  10. J’ajoute un truc à propos de l’info.
    Rien n’empêche d’uploader des fichiers à copyright (sous un nom discret et éventuellement chiffré) et de partager son compte ensuite.
    Il y a déjà un compte filesonic sur bugmenot.

  11. Vu sur un Board:

    Overcome the File-hosters Crisis with ***.com Big fuzz in the file-hosters world: after the latest high-profile arrests of Megaupload employees of some of the biggest file–hosters such as Filesonic, Fileserve, Filejungle etc, have disabled their own file-sharing functionality.

    At the moment an estimated 90 % of the most important file-hosters have disabled their affiliate program and deleted the majority of their files.

    But what does that mean for the users? No need to panic… the solution is obvious!

    We might be facing a crisis, even a turning point where no one can tell which file-hoster will prevail, but the answer to the problem is already right in front of us. And it’s no other than the multihosters.

    At the moment the best solution for someone who wants a premium account, is doubtless to get a multihoster account, like ***.com.

    Why? Because the user can download anonymously, safe and unlimited from every supported file-hoster, with a very low price!

    And even if all multihosters right now do face some technical problems because they are dependent on the file hosters they still are the most reliable and secure solution, with ***.com leading the way when it comes to downloading fast, anonymous and SAFE!

    ***.com, like ***.com, is a premium proxy and not a file hosting website, which means that each user can upload files exclusively for personal use. Have your important files and backups available from anyway in the world.

    So, what are you waiting for?

    Get your *** account now, and worry no more about your downloads!!!

    C’est en tête de page et ils ont quand même l’honnêteté d’indiquer qu’il s’agit d’un « paid advertisement ».

    Il est peu probable que le DDL coule tout de suite.

  12. Quel paradoxe tout de meme.
    utiliser une loi prévue pour les cas urgents de terrorisme (ou pédophilie !!! comme ci ses deux choses nécessitaient les memes armes !!)
    En profitter donc pour poser des actes illégaux sans proces (qui n’aurait pas aboutit a cette mascarade)
    prendre une mesure « exeptionelle et urgente » contre un site qui est là depuis 2005 !
    Sous couvert de protéger les droits d(auteurs (pas des auteurs, mais des « imprimeurs « en fait)
    Et finallement en posant l’acte ils baffouent les futurs droits d’auteurs d’un tas de petits artistes,
    volent leur bien (fichiers chansons, images, films live….)
    Et Dieu seul sait ce qu’ils vont en faire.
    BRAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *