Amesys et la torture en Libye : la justice s’en mèle. Et après ?

Une information judiciaire est ouverte contre Amesys pour complicité d’actes de tortures en Libye après une plainte de la FIDH, et disons-le, c’est assez logique. Souvenez-vous, les 22 et 26 février 2011, Reflets lançait ce
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

15 thoughts on “Amesys et la torture en Libye : la justice s’en mèle. Et après ?”

  1. Bravo Kitetoa, Reflets, et ensuite Owni, WSJ, Amesys inquiétée seulement maintenant alors que vos investigations datent…Qu’ont fait les autres médias pendant ce temps ? Ah oui j’oubliais, relayer (passe plats), les dépêches Afp, c’est tellement plus facile…Quelques soient les supports, les infos quotidiennes sont les mêmes…

    Concernant le silence de Fleur Pellerin et François Hollande, qu’attendre d’énarques quelques soient leurs tendances politiques ?? #bonnetblanc # blancbonnet

    Heureusement que des médias libres comme le votre existent pour faire avancer les choses…

    Merci pour vos posts…

    Keep going

    #çadémangelepoilàgratter

  2. Hier soir, je tombe sur Soir3, qui parle de d’AmesysGate… Tout ça n’aurait pas été possible sans vous, OWNI, Mediapart, afin d’ouvrir les yeux des français sur les pratiques des services secrets de notre pays…

  3. J’ai posé quelques questions au candidat de gauche aux législatives pour ma circonscription, concernant l’encadrement de l’utilisation d’Eagle en France. Je vous posterai la réponse éventuelle.

    1. arrétons de réver , les « candidats de gauche » ( comme ceux de droite ) ils pipent rien à ces problématiques ( considérées comme exclusivement « techniques », donc à laisser aux « techniciens » ) dans 90% des cas …
      ( voir la quasi indifférence dans laquelle se déroule le vote internet des français de l’étranger , malgrés une longue série d’articles d’alerte , seuls les délégués du Parti Pirate et un délégué du Parti de Gauche ont réagi … )

  4. Où est le probleme , l’etat français a surement récupéré de l’argent dans cette affaire . Dans la situation où on se trouve, ca ne me gène absolument pas que l’on « collabore » avec des dictateurs .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *