Accords Lustre : le gouvernement commence à lever le voile sur le Prism Français

shitstorm-hollandeNicole Bricq, ministre du Commerce extérieur du gouvernement Ayrault et membre du parti Socialiste, a-t-elle commencé à déminer ce qui s’annonce comme la plus grosse affaire du mandat de François Hollande ?

C’est la question que l’on peut se poser, car si la gaffe de Fleur Pellerin, qui qualifiait Alcatel de ‘pièce maitresse de la cyber-surveillance’ n’était clairement pas volontaire, et laissait déjà apparaitre un équivalent Français au programme américain XKeyscore – qui permet à la France de faire à l’Afrique et au Moyen Orient ce que la NSA fait à l’Europe -, la sortie de Nicole Bricq sur TV5 est, elle, clairement calculée.

Première révélation : la ministre avoue clairement que les « cris d’orfraies » poussés par François Hollande et Laurent Fabius au sujet du programme de surveillance Américain ne sont que du théâtre, sans doute destinés à apaiser le petit peuple, et à initier un mensonge d’Etat à coté duquel Jérôme Cahuzac va faire l’effet d’un enfant de chœur.

Elle a, dès le début du mandat de François Hollande, demandé un rapport à Claude Revel, déléguée interministérielle à l’intelligence économique (et par ailleurs présidente d’IrisAction, une officine d’intelligence économique – qui a dit conflit d’intérêts ?). Remis en janvier dernier – il y a dix mois – la ministre concède que « depuis lors, le premier ministre a pris l’affaire au sérieux ». La surprise au sujet de Prism affichée par Hollande et Fabius est donc bien feinte. Ils étaient tous deux parfaitement au courant de ce qu’il se passait.

Deuxième concession, et c’est sans doute la plus intéressante, face au journaliste qui lui demande si nous même, français, nous n’espionnons pas, elle réplique qu’au contraire, « on sait quand même ce qu’il se passe chez les autres ! ». Le trio de journalistes relance – c’est assez rare pour être souligné et salué – et demandent à la ministre si elle a des informations, mais celle-ci se rétracte : « je n’ai pas d’information » – que voulez-vous, elle n’est que ministre, mais « un pays comme la France doit aussi avoir son outil concernant… heu… c’est pour ça que… je vous parle de l’intelligence économique… non mais… heu… attendez… on n’est pas dépourvu en la matière ».

Le Prism Français, c’est quoi ?

Hasard ou coïncidence (ou pas), au même moment, la presse Allemande (relayée par TV5) annonçait que des accords de coopération sur la surveillance entre la France et les USA avaient été passés  » il y a quelques années », alors qu’il y a trois jours, Najat Vallaud-Belkacem, porte parole du gouvernement, expliquait que François Hollande voulait « que s’engage une coopération bilatérale entre les services de renseignement français et les services de renseignement américains pour y voir plus clair sur ce sujet et encadrer les choses ».

Ironie du sort (qui s’acharne, décidément, sur le Parti Socialiste), Najat Vallaud-Belkacem occupait, peu de temps avant d’entrer au gouvernement Français, le poste de conseiller du roi Mohammed VI (un client de Bull-Amesys), qui l’avait nommée membre du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (qui a dit conflit d’intêrets ?).

Pour rappel, le Maroc est – outre un paradis pour pédophiles – un pays qui vient de mettre en place une censure politique de l’internet, utilisant les technologies Bull-Amesys, et s’en sert également pour traquer son opposition politique (Bull-Amesys est un leader mondial de la surveillance, dans lequelle le FSI, aujourd’hui Banque Publique d’Investissement, dirigée par Ségolène Royal, a récemment investi, et dont Orange est l’un des principaux actionnaires).

La censure au Maroc touche des sites tels que Lakome.com (un journal d’investigation et d’opinion Marocain), dont l’un des fondateurs a récemment fait un séjour en prison , ainsi que… Reflets.info. Amusant, non ?

Incoming Shitstorm

Comment Diable la France a-t-elle pu se retrouver en mesure de discuter d’égal à égal avec les USA sur un programme de surveillance globale des populations ? C’est assez simple, et la raison se trouve dans la toute première série de slides révélées par Edward Snowden, qui montre la position stratégique des USA dans le trafic mondial sur internet.

prism-slide-2-1

Le constat fait par la NSA est simple : une énorme partie du trafic Internet mondial passe par les USA, et place ces derniers dans une position privilégiée pour écouter tout le monde. Tout le monde ? Pas vraiment. Comme le montre très clairement cette slide, le continent Africain échappe en grande partie aux grandes oreilles Américaines (seulement 11Gb de trafic)… Mais pas aux grandes oreilles Françaises (343Gb, ou presque), mettant ainsi le pays de Droits de l’Homme et du fromage dans une position unique pour intégrer le club fermé – aux cotés d’Israël – des grands maitres de la société de surveillance qui s’installe.

France Telecom ACE Karte PNG

Cet accord de coopération que François Hollande prétend vouloir négocier avec Obama se nomme en réalité « Lustre », et aurait été signé par Nicolas Sarkozy il y a quelques années. Pourquoi « Lustre » ? Je vous laisse choisir… (1, 2, 3, ou plus rigolo : 4)

De quoi éclairer d’un œil nouveau certaines visites à l’Elysée et renouveler en profondeur la fameuse Françafrique. Mais c’est également une bonne raison pour que les populations Françaises comme Africaines se soulèvent contre les dirigeants d’un pays qui est devenu, en quelques années, le plus grand danger pour les Droits de l’Homme dans le monde.

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Fabrice Epelboin

Ancien directeur de publication de ReadWriteWeb France, cofondateur de plein de trucs, e-guerillero fi Tounes, spécialiste intergalactique de l'infowar, réincaranation de Nostradamus tous les 26 du mois par temps agité à très agité.


110 thoughts on “Accords Lustre : le gouvernement commence à lever le voile sur le Prism Français”

  1. Reflets, je vous aime. Je persiste à penser qu’au moins dans ma vie j’aurais lu ce que j’entends être du journalisme.
    Je vous soutiens, et j’espère que de nombreux autres le feront, les 99%, ce qui se font toujours baiser.
    C’est pourtant tellement simple d’imaginer éthique et économique. C’est tellement simple d’appliquer humainement les lois de ce pays. C’est tellement simple de mettre les choses sur la table. Mais non, il y a toujours 1% de connards que se sentent au dessus des autres, au dessus des lois, là où ce fucking business is business cynique fait loi, c’est à dire la loi de celui qui a la plus grosse

          1. je n’ai pas accès à l’édition abonné :p
            Un article ou deux restent des actes isolés, tant que les medias ne le reprennent pas dans l’ensemble le péquin moyen n’en entendra pas parler.

  2. Super article encore une fois. Très rigolo de voir Lustre le langage de programmation (autre succès français, la programmation temps réel pour systèmes embarqués) linké dans ce contexte, j’y ai pensé aussi mais c’est vraiment aucun rapport ^^.

    1. Je penche plutôt pour le film mais pas moyen de le trouver où que ce soit…

      « Lustre » chronicles a change in heart, a spiritual awakening through the rise of an unlikely holy man. Filmed on the streets of New York in the year after the Twin Towers fell, « Lustre » tells a story of renewal in uncertain times.

  3. J’ai quand même du mal à comprendre l’intérêt de la France à fermer les yeux sur des millions d’écoutes illégales effectuées sur les citoyens français par la NSA, s’il s’avère qu’effectivement nos pontes de l’intelligence économique étaient au courant. Soit nous sommes les dindons suprêmes de cette farce internationale, soit nos pontes ont perdu de vue certaines priorités.

      1. Oui c’est la réflexion que je me suis faite, mais tout de même le prix à payer est énorme. 70 millions d’enregistrements sur un seul mois parait-il.
        En considérant les moyens techniques de la NSA, cela revient à leur donner les « clés de la maison ».

        1. Attendons de voir les leaks sur le contenu de l’accord Lustre, on a forcément un intêret dans l’histoire, sinon Sarkozy n’aurait jamais signé un tel accord… Typiquement, sans l’aide de la NSA, la France ne pourrait pas avoir accès aux compte Facebook des citoyens Français…

          1. Le problème est qu’il n’est pas trés bon d’étre dépendant des USA.Par exemple la France n’est pas intervenu en Irak (en 2003) car elle avait ses propres satélites pour voir qu’il n’y avait pas d’arme de destruction massive. En gros ils peuvent nous faire parvenir les infos qui les arrange ou de fausses informations.Donc ça peut paraître cher pour des infos dont on ne peut pas connaitre la fiabilité.
            Et je pense que les informations qui sortent des pays de l’Union Européenne leurs sont beaucoup plus utiles que celles qui sortent d’Afrique (où la collecte d’informations sur le terrain est sûrment plus simple et plus efficace)

          2. Détrompte toi, les Africains se sont mis à internet depuis déjà quelques années, et la collecte de signaux electronique est devenue indispensable.
            Le continent Africain n’est pas très interessant en terme d’intelligence économique, mais pour ce qui est de traquer les terroristes, les Etats-Unis ne peuvent pas s’en passer.

            Ceci dit, ces technos ne sont pas du tout faites pour remplacer l’espionnage classique ‘sur le terrain’, et elle sont venu s’ajouter aux renseignement de terrain.

            Sinon, l’accord « Lustre », justement, permet à priori de ne pas obtenir les renseignements au compte goutte, mais d’avoir accès à une vaste quantité de données brutes, au même titre que les Anglais ou le Canada, qui font parti d’Echelon depuis belle lurette…

    1. Précision nécessaire, en effet. J’étais un peu étonné de lire depuis le Maroc un site « censuré ». Je comprends mieux, donc.

      Cela dit, les Box Maroc Telecom bloquent aussi l’accès aux pages perso de Free. Allez savoir pourquoi…

      Pour info :
      – Maroc Telecom est à 53% filiale de SFR-Vivendi (qui voudrait vendre ses parts, se dit-il).
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Maroc_Telecom
      – Inwi (avec lequel on lire les pages Free et Reflets.info sans aucun souci) appartient à la holding royale.

      Mais bon. On imagine bien que le système d’Amesys est de toute façons opérationnel depuis longtemps.

        1. La censure n’est jamais évidente et l’effet Streisand toujours efficace. Sans doute.
          Mais Inwi sait très bien, par exemple, limiter le débit des ports des logiciels P2P (ce que ne fait pas Maroc Telecom, en revanche). Même le débit des pages YouTube semble bridé (mais pas bloqué).
          Il faut dire qu’ils sont victime de leur succès et limité saturés sur leur réseau 3G.

          De quand date l’installation d’Amesys au Royaume ?

          1. Le début de l’installation par Alten, plus d’un an, le début d’un système pleinement opérationel, franchement, aucune idée, ce n’est pas évident que leur bouzin soit vraiment totalement fonctionnel à l’heure qu’il est…

  4. c’est quand même mieux de se faire syphoner par nsa que par sa cob au service d’intérêts tout aussi trouble : enfin pour la crème il y a retour sur investissement ( affectif ?) , redistribution , c’est aussi la grande redistribution , tenez mossieur moi qui vous parle ….

    1. Un curieux mélange de communication – parfois maladroite – et de sous entendus interessants.

      Maladroit parce que estimer que les Français devraient déboucher le champagne, c’est parfaitement inutile, vu qu’il n’y a pas de scandale en France au sujet de la NSA, où la population est accablée et se focalise exclusivement sur les problèmes domestiques, contrairement à l’Allemagne où le scandale ne cesse de grossir et à pourri la campagne présidentielle.

      Amusant parce qu’il admet que les Français n’ont pas la moindre supervision de ce que fait leur renseignement et qu’ils seraient surpris de la réalité des choses (sauf ceux qui lisent Reflets j’imagine). Mike Rogers estime que la France devrait mieux superviser ses services de renseignement, et c’est difficile de lui donner tord sur ce coup, quand on voit que ce sont ces même services qui ont – par exemple – installé le centre d’écoute Bull-Amesys à Tripoli du temps de Kadhafi.

      “They’re seeing three or four pieces of a 1,000-piece puzzle and wanted to come to a conclusion”

      C’est très vrai, et cela s’applique pour 99% de ce que l’on peut lire en ce moment dans la presse Française. Prism n’est qu’une toute petite partie du puzzle, on s’acharne à le dire ici, mais cela ne sert pas à grand chose.

      1. Tu nous confirmes que la Presse français n’en a apparemment rien à branler ? Ou alors elle est muselée ?

        Je ne comprends pas qu’un tel scandale remettant en cause les fondations de notre république, des droits de l’homme ne fasse pas l’effet d’une ogive nucléaire sur notre pays.

        1. une petite manchette dans le Monde papier de ce matin, mais en effet, des dizaines d’articles dans la presse Allemande, et pour l’instant, pas grand chose dans la presse Française…

          C’est assez inquiétant sur ce que cela dit de la presse Française et de son rôle dans ce que l’on s’obstine à nommer « démocratie »… :(

          1. J’ai quelque théories sur ce silence de la presse à propos de Lustre. Il est probable que les directeurs de l’information aient la trouille et calment leurs journalistes, parce que c’est un scoop allemand, et qu’ils ont très peur de se voir taper sur les doigts si le truc fait pschiiit. Sauf que c’est une dépêche AFP qui est arrivée dimanche matin qui a informé la France de cet article paru dans le quotidien allemand. Kitetoa en a parlé hier soir sur France Culture, mais on sent un grande gêne chez tout le monde (du milieu journaleux). Taper sur les ricains, ça va, c’est cool, mais se voir nous-mêmes accusés d’un truc similaire, houlala…

            La trouille, moi je dis. Mais on va sortir un truc bien épais, qu’ils ne pourront pas éviter. Et ce sera diffusé. Pour Lustre, il va falloir choper les documents de Snowden des Allemands et ensuite il faut que ça sorte clairement. Avec des questions aux responsables de la presse. Est-ce que ça se fera ? Huuumm, pas certain. De notre côté, on continue.

        2. Euh le monde a publié des dizaines d’articles sur le sujet qui ont inondés mon rss.

          Donc dire que les mainstreams n’en parlent pas c’est un peu de la mauvaise foi.

          Par contre, ils sont totalement à côté de la plaque, faudrait presque que reflets se mette au consulting pour remettre un peu d’ordre xD

          1. Honnêtement, le fait qu’ils publient le jour de la révélation de Lustre un paquet d’articles qui ne sont guère que du batonnage d’articles de Reflets datant d’un an et demi ne m’inspire pas du tout confiance. Mais bon, j’ai perdu toute confiance dans ce journal le jour où ils ont encaissé un chèque pour remettre sur la table le débat sur le gaz de schiste, sans parler de la journaliste liée à la BNP qui a été en charge des OffshoreLeaks.

            C’est dommage, c’était un grand journal quand j’étais gosse.

          2. Ca y’est : ce matin, dans la revue de presse de France Inter de 8h30, Reflets est cité à propos de Lustre. Reflets, revue spécialisée. :-)

  5. Ca commence franchement à devenir très très interessant cette affaire. On va (peut être) enfin voir au grand jour combien effectivement notre pays devient un énorme danger pour les démocratie et les pays qui veulent l’obtenir.

    Merci Fabrice pour ce bel article qui rentre dans le vif du sujet, tel un teaser d’un film que l’on attend avec grande impatience depuis bientôt 2 ans voir 3 ans suite aux révélation d’Amesys-Bull-Qosmos-Eagle-Glint et tout le tralala.

    Croisons les doigts.

  6. « Bull-Amesys est un leader mondial de la surveillance, dans lequelle le FSI, aujourd’hui Banque Publique d’Investissement, dirigée par Ségolène Royal, a récemment investi, et dont Orange est l’un des principaux actionnaires »

    Cette phrase est assez amusante en ce qu’elle montre (un peu) l’étendue des dégâts. Et cette même phrase pourrait être déclinée quasiment à l’infini pour démontrer tous les liens qu’il peut exister entre les politiciens et les affaires (il manque le milieu du journalisme pour boucler la boucle).

    Dans ces conditions, on a assez peu de difficultés à comprendre pourquoi ce genre d’affaires fait très rarement l’objet d’enquêtes poussées de la part de la presse « mainstream », qui se contente généralement de reprendre des informations qui sortent dans la presse anglo-saxonne. Honnêtement, qu’est ce que notre presse nous a sorti comme grosse affaire ces dernières années ? Rien du tout. L’affaire Cahuzac, c’est vraiment du pipi de chat. C’est juste cocasse parce que le principal intéressé était ministre du budget et que ça permet de montrer le manque de conscience et de « morale » (désolé, j’ai pas trouvé mieux comme mot) des politiciens.

    C’est à partir de ce genre d’exemples qu’on peut un peu mieux appréhender les raisons de la montée de l’extrême-droite. Cette dernière n’ayant jamais été au pouvoir sous la Vème République (à part localement et sporadiquement, ce qui n’a pas grande valeur), elle n’a aucune difficulté à se mettre dans le rôle du chevalier blanc qui combat l’oligarchie au pouvoir. Et il n’est pas très compliqué de montrer que les politiciens actuels n’oeuvrent pas pour le bien général. Forcément, les naïfs auront tendance à croire que le FN peut changer tout ça. Les fatalistes auront tendance à dire qu’après tout « on n’a qu’à essayer, on verra bien ». Et les cyniques auront tendance à se dire que le FN au pouvoir permettrait de complètement détruire le système actuel (je l’ai lu sous la plume de gens qui se disent libéraux).

    Je fais partie de ceux qui se sont intéressés à la politique pendant un moment, mais que les politiciens actuels ont complètement dégoûtés. Ils nous envoient droit dans le mur, on n’a plus qu’à attendre le choc. J’ai aucun espoir dans l’avenir. C’est triste mais c’est comme ça.
    Bref, j’ai complètement digressé mais je pense quand même que chaque affaire de ce genre participe à la désaffection des Français envers leur (médiocre) élite politicienne.

    Et ça finira mal…

    1. Sad but true.

      Dans le genre presse dont l’ethique est plus que douteuse, on peut se poser des question sur Le Monde, détenu en parti par un opérateur internet dont vous n’allez pas tarder à découvrir la face cachée, et qui publie dans la précipitation tout un tas d’articles sur la surveillance aujourd’hui.

      Etrangement, ils ne sourcent jamais Reflets, et qualifient de « secret de polichinel » des informations qu’ils se contentent de copier-coller d’investigations menées par Reflets sans évidemment nous sourcer. Une pratique douteuse d’un point de vue journalistique, qui cache sans l’ombre d’un doute des choses bien plus inavouables.

      Article du monde (protégé) http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/10/28/qosmos-collabore-avec-le-renseignement-francais_3503940_3224.html , reprennant la totalité des infos révélés un an et demi auparavant par Reflets http://reflets.info/amesys-qosmos-kadhafi-horlait/

      1. C’est ça. J’ai mis « presse anglo-saxonne », mais ce n’est pas tout à fait exact. J’aurais peut-être dû indiquer quelque chose comme « presse autre que mainstream française ». En gros, ils se contentent de sortir les affaires quand elles sont déjà sorties ailleurs.

        Ton exemple est frappant, et l’utilisation du terme « secret de polichinel » est assez comique. Le watergate est un secret de polichinel également. Ah ben oui, c’est peut-être parce que des vrais journalistes ont enquêté à la base.
        Par contre, tu pourrais m’en dire plus sur les raisons, qui à ton avis, les pousseraient (très important le conditionnel !) à publier des articles à la hâte ? La peur que des affaires retombent sur l’opérateur en question, et qu’on fasse le lien avec eux pour les accuser de complaisance ?

        Tu n’as pas essayé de leur laisser un petit commentaire pour indiquer que c’est sympa de citer ses collègues journalistes qui ont fait tout le boulot ?

        1. Le fond du problème de la presse Française, c’est leur actionnariat (marchands d’armes, opérateurs Telco, ce qui n’est guère mieux), et leurs sources de revenus (l’Etat, pour une très large partie, qui les subventionne).

          Attendre d’une telle situation un journalisme indépendant de qualité est tout simplement idiot.

          Vous vous doutez bien que les Telco Françaises sont impliqués jusqu’à la gorge dans le big brother Français ;-) http://reflets.info/reflets-orange-le-dpi-la-presse-et-notre-ego-surdimenssionne/

          1. Vi vi le problème de la presse, c’est surtout son financement.
            C’est juste le fait qu’ils publient des articles à la hâte qui m’étonne.

      2. L’article a peut-être été édité entre temps, mais Reflets est cité (et linké) :

        « Dans le petit monde, tout le monde sait exactement ce qui s’est passé [sur la Libye], mais personne n’a intérêt à le dire », a indiqué M. Horlait, enregistré clandestinement. Le site Reflets, particulièrement bien informé, a publié la transcription. « Allez voir la DGSE en France, avant d’aller voir qui utilise tel ou tel matériel à tel ou tel endroit pour faire telle ou telle chose. Vous connaissez les fabricants des équipements qu’utilise la DGSE pour faire des écoutes légales en France ? »

        http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/10/28/qosmos-collabore-avec-le-renseignement-francais_3503940_3224.html

    2. Votre commentaire partait bien, pourtant. Et puis il a dérapé à partir de là : » c’est à partir de ce genre d’exemples qu’on peut un peu mieux appréhender les raisons de la montée de l’extrême-droite. »

      Pour info, l’extrême-droite ne monte pas en France… à part chez ses promoteurs, les marchands de sondages et les journalistes en manque de sensationalisme.

      1. Du coup, vu que je suis pas marchand de sondage ni journaliste, je suppose que je me classe dans les promoteurs du FN, c’est ça ? Ça a l’air simple dans ta tête.
        Mais, t’as raison, ça monte pas du tout. Suffit de regarder les scores du FN aux premiers tours des élections présidentielles depuis 25 ans :
        1988 -> 4 376 742 14,38 %
        1995 -> 4 571 138 15,00 %
        2002 -> 4 804 713 16,86 %
        2007 -> 3 834 530 10,44 %
        2012 -> 6 421 426 17,90 %

        Hormis le « trou » constaté en 2007, sans doute parce que Sarkozy a séduit (et à mon avis largement déçu) une partie de l’électorat FN, tu vois pas une augmentation constante ? Le FN est en évolution quasi constante depuis sa création. Tout ce qui lui manque, c’est une assise locale parce que jusqu’à maintenant, le FN c’était un leader et aucune tête qui dépasse. C’est en train de changer. Il n’y a pas besoin d’avoir 150 de QI pour le constater : la fifille, contrairement au père, veut le pouvoir. Et elle sait très bien que sous la Vème République, ça veut dire qu’elle a besoin, d’une part de cadres compétents (t’as pas remarqué qu’il y a de plus en plus de cadres du FN qui s’expriment ?), et d’autre part d’élus locaux (si tant est qu’on puisse considérer qu’un député est un élu local).

        Tu peux continuer à fermer les yeux et à répéter que le FN ne monte pas. Peut-être que tu arriveras à te convaincre. T’as même le droit de décider que je suis un promoteur du FN, mais s’il te plait, garde le pour toi, ça t’évitera de dire des bêtises. Et je vais même pas essayer de me justifier en te donnant ma position sur le FN pour contredire ton sous-entendu ridicule.

  7. salut les zozos:!
    alors on croit encore au père noël?
    bon c’est vrai que c’est de saison ,mais, n enfin! faut pas jouer les enfants de chœur, big brother existe alors que l’autre créateur infiniment bon, qui sait tout, voit tout, maitre de toute chose, j’en suis pas sûr, donc, amis croyants, veillez et priez…. on s’occupe de tout…
    bizatous

  8. Bonjour

    En premier, excellent article !! je conseille tout le monde d’aller voir aussi les autres vidéos Viméo de Fabrice.
    Je suis très intrigué par l’application fournie par palantir. Comment se procurer cette solution ? où peut-on la tester

    Merci d’avance et bonne continuation
    Reflets…vous êtes les meilleurs…

    1. Palantir, ce n’est vraiment aps le genre de logiciel destiné aux particulier, la licence est à la portée d’un Etat ou d’une banque, ou d’une compagnie d’assurance, mais en dehors de ça… :(

      Ceci dit, on trouve beaucoup d’info sur cette boite en ligne… C’est assez fascinant tout en étant terrifiant…

      Il y a ce cours également sur Palantir :

          1. oui… Article en cours de rédaction. Le constat est sans appel pour le parlement Européen : la France n’est pas une démocratie, ce qu’elle a fait constitue un acte de trahison vis à vis de ses partenaires Européens.

  9. Complément d’info

    http://www.rfi.fr/afrique/20101026-chinois-afrique

    La Chine est devenue le plus grand partenaire commercial de l’Afrique. L’investissement direct vers les pays africains a atteint 1,44 milliards de dollars en 2009 et la présence chinoise, économique et humaine, sur le continent africain est en constante augmentation. Découvrez, grâce à notre carte interactive, où se concentrent ces investissements et dans quels secteurs.

  10. Magnifique article ! Très bien écrit et accessible pour tout le monde ! Bravo !

    Il me semble que quand on produit des articles de qualité comme celui-ci, il est bien légitime d’en faire sur le FN (mais ceci n’est pas le sujet de cette page :) !)

    Ceci dit, je ne suis pas étonné du tout et je dirai même plus : heureusement que le gouvernement était au courant !…

    1. Heu… à vrai dire, on a fait un paquet d’articles sur le FN, mais le soucis, c’est qu’en dehors du FN, aucun parti politique Français n’est légitime pour défendre les libertés numériques. Il y a bien quelques voix au FdG mais jamais Mélenchon n’a dénoncé cela, ce qui n’est pas du tout le cas de Marine Le Pen ou de Florian Philippot qui dénoncent tous deux régulièrement les exactions de l’UMP et du PS en ce qui concerne les libertés fondamentales sur internet…

      Du coup, on est un peu mal…

          1. C’est franchement consternant.
            On va louer un bateau et squatter la mer en 2017 hein Fabrice parce que ça pue sec pour 2017…

          2. Parce qu’ils n’ont jamais été aux responsabilités, c’est ça?
            Le modem non plus alors (ça existe encore ça?)
            Tu sais ce que je pourrais te répondre sur le FDG…
            Effectivement Mélenchon n’en dit rien. Je pense qu’il est naïf sur le sujet et peut être un peu anti conspi du dimanche (trop gros pour être vrai..). Mais ça devrait bouger, il doit bien y avoir des gens informés (et formés) dans ce domaine au PG… En fait, pas si sûr, du coup je leur ai envoyé un liensur l’article (et chaudes recommandations sur le site).
            Remercié pour le lien, donc à voir comment ça fait tilt ou pas…
            Des déclarations du FN sur le thème, je n’ai rien entendu. Sûr que ça n’est pas juste une extension de leur obsession nazionale?

          3. Parce qu’ils n’ont jamais été aux responsabilités, c’est ça?

            Pas seulement.

            Le modem non plus alors

            Le Moden a été en dessous de tout. Ils ont les pièces du dossier depuis belle lurette. Je leur avait transmis deux semaines avant cette émission. C’était il y a un an et demi. Mais rien. Bayrou n’a pas même pris le temps de jeter un œil au dossier et l’a découvert en direct.

            Récemment, suite à l’affaire Snowden, il m’a envoyé un « tiens, j’ai pensé à vous en découvrant Prism ». C’est tout. Pas une déclaration publique. Pas une condamnation. Nul. Zéro pointé.

            Effectivement Mélenchon n’en dit rien.

            Tu as remarqué ? C’est assourdissant, oui.

            il doit bien y avoir des gens informés (et formés) dans ce domaine au PG

            Plein, oui, nos billets sont quasiment tous relayés dans les groupes ad hoc du FdG sur Facebook, diffusés dans des mailings list, et ce depuis belle lurette. Mais ça ne sert pas à grand chose. Le chef a décidé de ne pas se prononcer là dessus, et d’être complice.

            Des déclarations du FN sur le thème, je n’ai rien entendu.

            Moi si. Philippot. Violent, clair, condamnation sans appel. Si ça avait été un autre, j’aurais applaudis.

          4. Paradoxalement c’est peut être par excès d’intégrité (par rapport au FN) qui a maintenu le FDG dans un mutisme étonnant. Pour un non initié, faire le tri entre les hoax qui pullulent sur le net et les infos véritables et vérifiée, n’est pas chose facile. Je pense que beaucoup (de tous bords) n’osent tout simplement pas s’exprimer sur des sujets dont ils ne maîtrisent pas ne serait ce que les rudiments. Il y a un pas entre comprendre vos révélations et les vulgariser dans les médias. Faut être capable de se défendre des accusations de conspirationnisme qui risquent de leur revenir en pleine gueule.
            Maintenant, et depuis peu, les chose ont changé puisque des journalistes de médias mainstream ont fait le boulot d’interroger leurs confrères à l’origine de ces révélations.
            Wait and see.
            Il y a aussi peut être une histoire de priorisation des sujets. Et puis les politiques sont souvent guidés dans leurs déclarations par les questions d’actualité des journalistes.
            Wait and see again.

          5. Miclav, nous échangeons de façon très régulière et depuis un bon bout de temps – autant dire depuis le début de Reflets – avec le groupe qui, au sein du FdG s’occupe des questions numériques. Les membres de ce groupe sont en possession de suffisamment d’éléments de preuves (les notre, celles du Canard Enchainé) pour pouvoir affirmer sans l’ombre d’un doute que tout ce qui dit Reflets depuis 3 ans est exact, et ils ne nous ont jamais dit le contraire. Ils nous ont parfois demandé des éclaircissement, de leur expliquer en termes plus simples et vulgarisé l’objet de nos enquêtes, ce que nous avons fait de façon systématique.

            Nos enquêtes sont par ailleurs reprises dans une multitude de blogs de la sphère ‘extrême gauche’, nous apportant au passage un trafic régulier depuis le début de Reflets.

            Par contre, ils nous ont fait part à de multiple reprise de leurs difficulté à se faire entendre au sein du FdG, notamment auprès des dirigeants qui ne veulent pas entendre parler de tout cela.

            Que le FdG tente une récupération de tout ça dans les semaines qui viennent, c’est possible, mais cela sera parfaitement inefficace, parce que le FN, depuis Hadopi, dénonce tout ça.

            Too late.

          6. Parce que le FN en aurait parlé le premier, toute déclaration ultérieure sur le sujet s’était de la récupération?
            Effectivement, c’est peine perdue alors…
            Merci pour ces infos sur le degré d’information du PG.

          7. Les déclarations de Méluche (on attend, d’ailleurs) seront, oui, entachées d’un fort soupçon de tentative de récupération.

            Attendons et voyons voir si Méluche se prononce là dessus. Ca fait maintenant une semaine que l’affaire n’est plus cantonnée à Reflets et au Canard mais un peu partout dans la presse Britanique, Américaine et Allemande… Il faut croire que Méluche n’est pas très fort question veille… A moins qu’il espère, comme pas mal d’autres politiques, que l’affaire n’éclate pas en France. Ce qui est, tu l’avouera, mal parti.

          8. Soupçon de récupération, why not (bien que je voie pas pourquoi…). Bon ça ferait 1 partout, puisqu à moins que tu ne m’avances des infos contraires, le FN a bien récupéré le sujet (le FN en pointe sur le sujet des libertés numériques? Le FN phare d’un parti pirate à la française?)

          9. Soupçon de récupération, why not

            Indéniablement.

            (bien que je voie pas pourquoi…).

            Parce que le FdG était en possession de toutes les pièces du dossier depuis des lustres, tout comme le Modem, d’ailleurs, et que ni l’un ni l’autre n’en ont fait quoi que ce soit.

            Bon ça ferait 1 partout, puisqu à moins que tu ne m’avances des infos contraires, le FN a bien récupéré le sujet

            Ben… crois moi, ça me faits chier, mais je vais t’avancer le contraire. Le FN est en effet à la pointe. Ca s’explique en large partie au fait que comme ils étaient (jusqu’il y a peu de temps) bannis des médias, ils ont développé un gros savoir faire en matière d’internet, et comme certaines de leurs idées sont illégales en France (racisme, antisémitisme), ils ont été sensibilisés dès le début par des problème comme le filtrage administratif sans recours à un juge (Loppsi, 2010), par la surveillance de masse des citoyens (Hadopi, 2009), car ils ont bien vu qu’ils allaient être les premieres victimes d’une probable censure politique à venir. Evidemment, entre temps, les choses se sont retournées, et désormais le danger c’est qu’ils risquent fort de se retrouver aux manettes de l’appareil de surveillance mis en place par l’UMP et le PS. Ce serait presque drôle si ce n’était terrifiant.

          10. Bon on va pas ergoter des heures sur récupération, pas récupération, c’est du ressenti et rien ne s’est produit en ce sens de toute façon.
            Pour le FN ça se tient. Tu aurais des liens sous le coude de leurs interventions?

          11. Les dernières interventions BFMtv de Philipot étaient assez cinglantes question libertés numérique (je n’ai pas archivé), et plus inquiétant, le groupe Facebook lié à mon cours de Sciences Po. sur la surveillance est assailli depuis peu par des fans de Dieudo… Visiblement, ils sont en train de préparer un truc, et les militants se mettent en masse à jour sur le sujet histoire d’affuter leurs arguments…

          12. Qu’ils l assaillent en masse, c’est bien la marque même du facebookage avec les fonctionnements par groupes. Et le sujet titille leur soif de gros complots (on sait jamais s’il y avait des juifs aux commandes…)
            Pas de quoi s’inquiéter outre mesure quand même.

          13. Ha parce que c’est un complot cette histoire de surveillance ? Un complot confirmé par le Guardian et Edward Snowden tout de même :D

            Je parlais de cet « assaut » à un conseiller ministériel il y a peu de temps, et lui me confiant qu’il trouvait cela particulièrement inquiétant…

            J’ai peur d’être de son avis… C’est super inquiétant.

          14. Ben si les mots ont un sens, oui là pour le coup il s’agit bien d’un complot. Mais un vrai cette fois, pas le fruit de cerveaux à la mécanique trop simpliste qui en voient partout.
            Un vrai complot, ils sont aux anges!
            C’est un peu comme des survivalistes qui se retrouveraient pour de vrai confrontés à une méga catastrophe, le pied!

          15. Oui, un vrai complot, avec la droite, la gauche, les affreux rifains, et même israel. Le tout validé par des preuves irréfutables.

            Ils sont aux anges, et nous – chez Reflets – au cœur de cette investigation depuis trois ans, on ne peut guère que confirmer qu’en effet, on a bien à faire à un complot, et que la première victime est notre démocratie, quoi qu’il arrive. Que le FN arrive au pouvoir ou pas, on a perdu.

          16. « Miclav, nous échangeons de façon très régulière et depuis un bon bout de temps – autant dire depuis le début de Reflets – avec le groupe qui, au sein du FdG s’occupe des questions numériques »

            http://numerique.frontdegauche.fr/

            Sur ce site, la dernière parution date du 14/04/13…

            Ils se sont auto-dissous ou quoi?
            Encore des signes de vie sur les rézosocios?

  11. J’ai je crois une idée de nature « démocratique et citoyenne » pour enfoncer un coin dans cette surveillance généralisée indéfendable.

    Mais les bas du Front (FdeG-NPA et FN tout particulièrement, car ils sont sur-mediatisés et installés) qui trainent sur le net et ici même la transformeraient si ils s’en emparaient en outil stérilisé, démagogique, et au service d’appareils grotesques et dangereux.

    De plus, ils font partie ces bas du FrontX2 du problème qui rend possible ce genre de surveillance généralisée des populations.

    Donc fuck off.

    Sinon, à découvrir absolument, la conférence de presse de Hollande lors de son passage devant le conseil européen le 25 octobre, pleine de hot tips…!

    1. Ok, garde ta solution pour toi.

      « De plus, ils font partie ces bas du FrontX2 du problème qui rend possible ce genre de surveillance généralisée des populations. »

      Par contre là, j’aimerais bien que tu nous expliques, stp.

      1. Il n’y a en général rien à expliquer avec les commentaires de peuimprte/amicalement : il renvoie juste dos-à-dos le FN et le FdG et plébiscite des « solutions collectives » entre « gens biens », qui n’existent que dans son imagination fertile. Les mots de « démocratie citoyenne », à force d’être utilisés à tout bout de champ par lui sont usés. Par lui, et quelques autres qui cherchent à faire émerger un populisme 2.0 qui ne sera que la copie conforme de ce qu’ils dénoncent, mais avec des « apparats grecs » (d’une démocratie antique dont ils ne voient que les bons côtés), des tirages au sort des dirigeants et une vision hallucinante et extrêmement dangereuse de ce qu’ils appellent la « vraie démocratie ». Celle où tu lèves ou baisses le pouce à tout bout de champ. Où le « bon sens populaire » est maître. En général, ça rétablit la peine de mort et d’autres joyeusetés populaires…C’est souvent préconisé par les mecs du bloc identitaire qui adorent Chouard et ses fans. Et d’autres aussi, mais on a écrit à ce propos sur ces mecs qui soutiennent Faurisson et ne voient aucun problème à ça.

        1. Ah!
          D’accord. Merci.

          Chouard… Et sa cohorte hétéroclite qui en fait un messie…
          C’est con parce qu’a la base c’est un vrai gentil (au sens strict).
          Mais vu l’influence qu’il a maintenant et qui le conforte dans sa croisade de guide solitaire retranché dans sa caverne, le qualificatif a pris son sens dépréciatif.

        2. Je viens de lire une partie des commentaires à ton billet « Le populisme expliqué à mon fils ».
          Tu as changé d’avis sur Chouard on dirait.
          (moi aussi d’ailleurs)
          Pourquoi dans ton cas? Son côté trop transversal? Ses lacunes en culture politique? Son côté obsessionnel qui lui a fait transformer une base de réflexion salutaire en système?

          1. Absolument, j’ai changé d’avis, parce que je ne connaissais que de loin ses théories sur le tirage au sort à l’époque. Puis je l’ai rencontré. J’ai entendu son soutien à Soral en direct (Soral !), ses emportements très peu raisonnés vis à vis de pas mal de choses, comme l’Europe, avec un fort accent national-socialiste, pour faire simple. Puis, j’ai surtout vu le site sur Faurisson (un documentaire qui fait sa promo) avec son soutien. Et là, je dis : « non ». Et le côté gentil prof, ce n’est pas ça qui va me convaincre : le diable prend toujours la meilleure apparence. Ce type est mégalo, gravement. Et il fricote surtout du côté des nationalistes. Point d’issue chez moi avec les nationalistes. Bloc identitaire et d’autres… Ca va, on sait qui c’est les nationalistes français.

  12. Très intéressant article mais 2 questions me viennent .. on ne cesse de parler de Prism et des écoute française mais quid de l’Echelon de la perfide d’Albion.. en tout temps les britanniques ont toujours tiré les ficelles et pourri les situations pour leurs propres intérêts (financiers) et 2ème question si tout cela est avéré (et il serait difficile de dire que ça ne l’est pas) cela voudrait dire que les orientation économiques et politiques de nos sociétés occidentales ont étaient sciemment manipulées pour être orientées vers la faillite que nous connaissons aujourd’hui alors comment fait-on pour en sortir (de ce système)? A-t-on vraiment envie d’en sortir et pour quoi faire d’autre, comment ? J’avance une piste (exit les impulsions à la révolte et autre poussage à la baston):retrouver l’état d’esprit du CNR > http://www.solidariteetprogres.org/notre-politique.html

    1. Alors… Echelon, c’est le XXe siècle.

      Au XXIe nous sommes passé à Prism – enfin, Prism n’est qu’un tout petit morceau du système de surveillance globale, mais c’est devenu commode d’appeler ça Prism.

      Nous sommes aussi passé une alliance élargie. Là où Echelon réunissait 5 nations (les « five eyes »), le programme actuel s’est élargit à d’autres : La France, l’Espagne, Israel et la Suède. C’est ça les accords Lustre.

      Donc d’une certaines façon, Prism c’est Echelon 2.0, et la France en fait parti.

      Pour ce qui est d’avoir orienté le monde occidental vers la faillite, non, j’en doute fort. Le monde est dirigé par la finance, c’est assez clair, et la finance ne voit pas plus loin que le bout de son nez, et ce pour plusieurs raisons. D’une part elle est à la recherche constante de profit à court terme, ce qui ne l’incite pas à mettre en place quoi que ce soità long terme, d’autre part « la finance » ce n’est pas une entité centralisée et intelligente, c’est quelques chose de totalement décentralisé qui agit en meute, d’une certaine façon, il ne faut pas voir plus d’intelligence et de sens tactique à long terme dans « la finance » que dans « Anonymous ». Les deux fonctionnent sur des dynamiques somme toutes assez similaires.

      Comment s’en sortir ? Ben la faillite, la mise en place de régimes autoritaires qui tueront la productivité, ou de régimes populistes qui iraient à l’attaque de la finance, et donc provoqueraient une faillite (parce qu’elle ne va pas se laisser faire non plus, faut pas rêver).

      1. Merci pour vos précision concernant Echelon 2.0 dont les Britanniques (seul empire encore existant font bel et bien parti de leur toute puissance financière et consort)mais, populiste, autoritaire.. est-ce à dire qu’en castrant la finance avec sa commission Pecora (http://www.solidariteetprogres.org/orientation-strategique-47/article/l-indispensable-commission-pecora.html) puis le Glass-Steagall Act (www.couperlesbanquesen2.fr) avec une politique de relance par les grands travaux d’aménagement du territoire.. FD Roosevelt aurait donc tué la productivité en ayant été populiste et autoritaire.. (Obama est populiste oui, ce qui lui vaut la petite moustache régulièrement, mais Roosevelt je n’y crois pas) ? du coup 30 ans après, Kennedy n’aurait pas lancé le monde dans l’espace et surtout sorti de 39-45, le CNR n’aurait pas orienté le pays vers le développement économique et social (sécu, congès payé, nucléaire..) que nous avons connu jusqu’en 70 environ ? Humm..

          1. oui je pensais bien que vous pensiez cela cependant ils sont complétement pris dans le système et incapables d’aller à l’assaut de la finance (le FG s’est totalement abstenu lors du votre parlementaire de la fausse réforme bancaire de Moscovici) et le FN à part dénigrer l’immigration jamais ne s’attaque vraiment à la finance, ils sont plutôt ultra libéraux non ? http://www.jean-luc-melenchon.fr/arguments/le-fn-ami-de-la-finance et prone en quelque sorte la décroissance.. des Etats, des fonctionnaires mais pas des actionnaires.. c’est donc même pipe même tabac ! Nous sommes donc très peu nombreux à savoir s’y prendre pour fermer Wall Street et la City de Londres..

          2. Allez jeter un œil aux positions parlementaires du FN lors de la réforme bancaire, vous allez être surpris. :(

            Je doute que s’informer sur le FN chez Melenchon soit une démarche qui mène à une quelconque objectivité, au passage ;-) En l’occurence, c’est de l’intox pure et dure.

      1. http://m.lavoixdunord.fr/france-monde/la-reforme-bancaire-adoptee-assez-largement-par-jna0b0n1045105

        À droite, si la majorité du groupe UMP a voté contre, 15 députés ont voté pour, dont Henri Guaino, David Douillet ou plusieurs élus de la Droite Populaire. 16 autres élus UMP se sont abstenus, comme le président de la commission des Finances, Gilles Carrez. Les députés UDI se sont abstenus.

        de même que les deux députés du FN.

        Fabrice, c’est donc pas à ce vote que tu fais référence?
        Mais à quoi alors?

        1. Faut que l’on publie les analyse graphiques faites par Regard Citoyen (c’est encore en beta). Ils ont analysé l’ensemble des travaux en assemblé (milliers d’amendements), et on distingue très clairement les courant au sein du PS, un groupe assez uni coté UMP, et un bloc FdG-FN qui on fait un travail parfaitement similaire dans leur coin (sans qu’on puisse soupsonner de concertation). C’est assez bluffant ce que l’analyse graphique amène, bien au delà d’un simple vote qui ne veut pas dire grand chose.

          1. Sur mediapart (abonnés), il y a toute une série d’enquêtes et d’analyses sur le FN, Lepen et la millefa.
            J’espère que tu t informes aussi par là-bas sur ce parti…

          2. L’intox pour ne pas dire la faille c’est justement dire souhaiter la « séparation des activités des banques » d’un côté et de l’autre s’enthousiasmer de l’abandon de la construction d’une infrastructure (http://www.frontnational.com/2013/06/le-canal-seine-nord-europe-est-bien-mort-et-definitivement-enterre) essentielle en tant que bien commun et comme développement d’un pays.. C’est comme dire vouloir combattre l’ennemi sans visage et s’en faire le complice au final.. Sans plan Marshall basé sur du crédit productif publique pas d’énergie nucléaire et donc pas d’industrie ni d’emplois qualifiés. (http://www.jolpress.com/blog/jf-grilhault-des-fontaines-etats-unis-emplois-qualifies-barack-obama-819614.html#.UcMV87y2Bqo.twitter)

          3. Exemple titré de mediapart (abonnés) :
             » La rencontre bricolée de Marine Le Pen avec des retraités
            02 NOVEMBRE 2013 |  PAR MARINE TURCHI

            Un faux panel de témoins présentés comme « non encartés », des dialogues écrits à l’avance : le 21 octobre, Marine Le Pen était dans l’Oise pour une table ronde avec des retraités montée de toutes pièces par le FN, comme l’a révélé le « Petit Journal ». « Cette opération n’a pas été montée, elle a été cadrée », répond le FN. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *