Printemps arabe, deux poids, deux mesures

Il y a révolution et révolution. Il y a la révolution tunisienne, pour laquelle Nicolas Sarkozy proposait, via Michèle Alliot-Marie de fournir au dictateur le savoir faire en matière de lutte anti-émeutes. Il y a
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

3 thoughts on “Printemps arabe, deux poids, deux mesures”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *