Supersarko, sauveur du monde : il y a (toujours) du laisser aller… – Bahrain : Shouting in the dark

La crise économique mondiale dont les contours commencent à prendre forme dans les esprits désespérément fermés de nos « politiques » (il était temps) a une conséquence fâcheuse. Elle éclipse les événements en cours en Tunisie, en
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

4 thoughts on “Supersarko, sauveur du monde : il y a (toujours) du laisser aller… – Bahrain : Shouting in the dark”

  1. La vache…
    Je commente pour commenter mais les mots courent sous mes doigts plus vite que les réponses ne viennent dans mon esprit. Que se passe-t-il dans ce monde ?

    Que se passe-t-il ?

    Kitetoa, tu cries aussi dans l’obscurité ! Ne vois-tu pas que personne ne t’écoute ? Tu les interpelles mais ils t’ignorent :'((( Qu’est-ce qu’on a pu faire ? Comment peut-on laisser de telles choses se passer dans le monde dans lequel nous vivons ? Désolé j’écris n’importe quoi mais c’est sous le coup de l’émotion. Je n’ai pas suivi cette histoire. Ce n’est pas possible que le peuple perde, c’est trop dégueulasse. C’est vraiment horrible.

    Un dernier mot pour tous ces citoyens de Bahreïn qui se soulève : vous nous donnez une leçon d’humanité que personne ne peut ignorer. Vous vous soulevez contre votre dictateur comme peu ont osé se soulever chez nous, lorsque nous étions envahis. Vous avez mon respect et ma révérence éternelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *