Peut-on « attribuer » une attaque à des pirates russes, nord-coréens, chinois, de Daesh… ?

Un leak ? Un hack ? Ces agissements n’étaient il y a encore quelques années que des mots incompréhensibles pour une grande majorité. Désormais, c’est un concept dont tout le monde, ou presque, a entendu
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

5 thoughts on “Peut-on « attribuer » une attaque à des pirates russes, nord-coréens, chinois, de Daesh… ?”

  1. Salut Kit
    le préfixe est attribué à, il n’appartient pas (je sais que tu sais ;) )
    l’unicité est relative (anycast, usurpation bgp, ) là encore, je soupçonne fortement que tu saches mais simplifies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *