Crise de la dette souveraine : la crise au Moyen-Orient n’arrange pas les affaires…

Soyons clairs, le monde de la finance a les chocottes. Les politiques ont beau répéter que la reprise est là, la crise de la dette souveraine est toujours là. Et les révolutions en cours au
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

5 thoughts on “Crise de la dette souveraine : la crise au Moyen-Orient n’arrange pas les affaires…”

  1. « A tout cela, vient s’ajouter le vent de révolte au Mahgreb. »

    Cerise sur le gateau, l’explosion de la bulle « facebook » internet 2.0 qui se profile à l’horizon…

    Mais rassurez vous, le gouvernement français est là et surtout maintenant il y a l’iPad2 !

  2. A rapprocher aussi d’une info passée totalement inaperçue dans les média occidentaux, la fermeture de plusieurs banques sud coréennes liée à la crise des crédits immobiliers et des défauts de paiements qui augmentent dangereusement…
    Cela a même provoqué une panique chez les clients des banques voulant tous retirer leurs avoirs au même moment. (bank run)
    http://fr.cntv.cn/program/journaldeleconomie/20110221/102259.shtml

  3. dans les graphs, celui de l’eurozone c’est M3 et non M2…
    mais l’évolution est tout aussi fâcheuse..

    les USA ne publient plus rien sur M3 depuis quelques temps, je crois.. ils n’ont pas changé de pratique là-dessus récemment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *