La République Tchèque censure une loi européenne qui sentait trop la police secrète

MAJ: Le rapport de la Commission est sorti le 18 avril 2011. La France est la plus gourmande en demandes d’accès, avec plus de 500.000 par an. Le principe de rétention des données électroniques vient
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

3 thoughts on “La République Tchèque censure une loi européenne qui sentait trop la police secrète”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *