Rentrée 2016 : la préparation au grand basculement ?

La politique mondiale n’a jamais atteint le degré de délitement nauséabond qui caractérise cette année 2016. Des Etat-Unis, au Moyen-Orient, en Turquie, Pologne, Allemagne, Autriche, Royaume-Uni, Philippines, Russie, Afrique sub-saharienne, jusqu’en Italie, en Espagne ou
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: drapher

Journaliste (atypique mais encarté) web et radio — @_Reflets_ et d'autres médias. Ni "désengagé" ni objectif ou neutre, mais attaché à décrire et analyser la réalité, même la plus déplaisante. On the net since 1994. Gopher is power ;-)

17 thoughts on “Rentrée 2016 : la préparation au grand basculement ?”

  1. Ca fait un moment que je perçois la même chose.

    J’hésite encore à me tirer dans des contrées où le climat est plus favorable. Mais comme vous l’avez écrit, ce changement semble généralisé et, qui plus est, simultané.

  2. Bonjour Drapher,

    Triste état des lieux… Mais ça me semble réaliste dans l’analyse.

    Si tu as l’air convaincu que le FN va passer un de ces 4, tu parles aussi du fait qu’on peut ne pas voter. Est-ce qu’une élection serait plausible avec 5 ou 10 % de votants seulement ? Je suis curieux de voir ça.

    Merci pour ce passage surtout :

    « Refuser de participer à tout ce qui entraîne le monde dans ce tourbillon de haine de l’autre : en se débarrassant de sa télévision, en n’allant pas aux urnes, en évitant tout ce qui peut enrichir ou renforcer les multinationales, en arrêtant de donner de l’importance à la classe politique, qui est — intégralement ou presque — soit incompétente, soit destructrice. »

    La route est longue et sûrement pavée d’embûches mais j’y crois !

  3. Très bon article, pas joyeux sur l’état des lieux que ce soit en France ou ailleurs. Y’a du taf…

    Merci pour ce passage surtout :
    « Refuser de participer à tout ce qui entraîne le monde dans ce tourbillon de haine de l’autre : en se débarrassant de sa télévision, en n’allant pas aux urnes, en évitant tout ce qui peut enrichir ou renforcer les multinationales, en arrêtant de donner de l’importance à la classe politique, qui est — intégralement ou presque — soit incompétente, soit destructrice. »

    La route est longue mais on y croit !

  4. Félicitations pour cet article.
    Un constat froid mais réaliste.
    Une conclusion lucide et optimiste.

    L’essentiel est là. Il ne reste plus qu’à passer à l’action pour ceux qui en douterait encore.
    Courage ! La prise de conscience est réelle, je m’en rends compte dans mon entourage. Et elle est de plus en plus précise grâce à des articles comme celui-ci.

    Votre travail n’est pas vain =)

    Cordialement,
    un lecteur assidu.

  5. Le grand basculement dont vous parlez, il a commencé il y a de nombreuses années déjà. Subtile au début (à moins d’être en position non centrale, auquel cas c’était déjà bien visible il y a 20ans), il s’est accéléré car les postmodernes néocapitalistes ont brûlé le torchon par les deux bouts : 25 ans pour démolir toute une civilisation, c’est remarquablement court et éclaire sur l’aveuglement que cela implique.

    En fait, il était logique qu’en jouant au monopoly la fin de partie impliquerait la destruction de tous les joueurs (ah oui, car au contraire du jeu de table, dans la vie réelle, il n’y a pas de gagnant final).

    Il est peut-être (sûrement en fait) temps de regarder devant et de faire des choix PERSONNELS : conserver (et soigner) notre langue me paraît important, opinion purement perso, et quelques autres détails comme la culture culinaire par exemple. Pour le reste…

    1. Bien d’accord.

      Poutine qui defend les interets nationaux de son pays et la minorite russophone opprimee depuis le changement constitutionnel sur la langue russe.

      Il n’y a pas de gentils VS mechants mais apparemment, un blocage ideologique anti-russe persiste encore chez certains, meme ceux qui se disent « alternatifs »

  6. L auteur croit il sincerement que le rejet de l immigration est du aux attentat de l EI ?
    C est sur que ceux ci n ont pas aidé mais si l immigration musulmane est rejetee s est pas tant a cause des attentats (qui sont le fait que d une infime minorite) que de la criminalite (tiens sur le monde d aujourd hui : http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/09/07/un-commercant-chinois-et-sa-famille-agresses-et-voles-a-bobigny_4994098_1653578.html)

    De meme en RFA, les migrants ont ete au debut accueillit avec des fleurs et des cadeaux. Apres les incidents du nouvel an (qui n ont pas eut lieu qu a cologne meme si ca a ete le plus médiatisé) c est fini et Merkel a fermé la porte (et elle n est pas prete d etre reouverte vu la claque electorale recue dimanche dernier)

    PS:
    1) pour dissiper un possible malentendu, je suis moi meme un migrant vu que j ai quitte la france pour fuir le chomage. donc je ne peux condamner celui qui fait de meme. Par contre, j essaie d apporter quelque chose de positif a mon pays d accueil et d eduquer mon fils pour qu il en devienne un bon citoyen. Chose qui a manifestement pas fonctionné pour une partie de l immigration francaise et qui genere en retour un rejet de celle ci (vous remarquerez qu il n y pas de rejet de l immigration d origine indochinoise qui a eut lieu a peu pres en meme temps)

    2) l afrique va doubler de population. Penser que celle ci va rester dans son pays est illusoire. Tout comme penser qu on peut retourner a la france de 1960 (solution de Marine/Sarkozy). La France est contrainte d evoluer, qu on le veuille ou non. Mais qui le dit ? Qui dit ce qu on devra abandonner, ce qu on souhaite preserver ?

    3) si la France bascule dans une dictature, la position de l auteur de cet article risque d etre assez delicate. car une simple non action sera alors passible d une mort douloureuse pour lui et sa famille. Le NKVD ou la milice n etaient pas des enfants de coeur

  7. Hum, suffisamment de masse monétaire en circulation a été escamoté pour que ça immobilise le système (pas de thune, pas de consommation…) et il est évident que la course à la consommation, production, productivité et croissance doit bien finir par s’arrêter ou à minima stagner à un moment dans un monde fini doté de ressources finies elles aussi.
    Donc qu’est ce qu’on fait dans ce cas ? on change de système ? surement pas ce que veulent ceux qui sont au commandes ! l’autre solution, c’est de tout casser par une bonne guerre, et comme ça on recréée de nouveaux marchés et on recommence jusqu’à la prochaine fois…

    Maintenant, dans quelle mesure est ce voulu et intentionnel ?

  8. Difficile de ne pas réagir tant cet article qui n’explique rien me semble erroné.

    Aujourd’hui, le monde vit la fin de l’empire américain en tant que monopole du pouvoir, lequel empire est controlé par une caste financière chantre du mondialisme et du multiculturalisme, dans un dessein digne de 1984.
    La situation abjecte dans laquelle se trouvent nos société, qui se constate par la primauté des « valeurs » de richesse et de réussite individuelles, au détriment de toutes les autres, provoque une réaction de défense qui se traduit par un refus du mondialisme au sens large, et par un réflexe de défense de ce qui peut encore etre préservé dans la structure sociale (un bien commun) issue de centaines ou milliers d’années de conflits et compromis.
    Le mondialisme néo-libéral pousse ainsi le peuples vers le patriotisme et la défense de ce qui est issu d’un long processus de développement des sociétés (consensus moral, mise en valeur de réussite de l’esprit etc..).
    Les peuples cherchent intuitivement à se libérer du joug de cette mouvance impériale mondialiste néfaste dont l’un des objectifs est la disparition des nations par le chaos, les nations étant les uniques contre-pouvoir au mondialisme néo-libéral.
    LA disparition des nations les plus récalcitrantes (Irak, Lybie, Syrie, Yougoslavie, Russie etc..) passe par le chaos guerrier instillé par l’empire américain; les nations en sursis (l’Europe) peuvent etre affaiblies à moindre cout par des afflux migratoires (issus des guerres précitées, l’empire faisant d’une pierre deux coups) qui, accompagnées d’une petitte dose de « terrorisme » impérial, suffiront à créer des tensions et des conflits inter-communautaires destinés à faire disparaitre l’identité nationale et à créer le chaos.
    Le danger aujourd’hui vient plus de notre classe compradore adoubée par les médias sous controle des mondialistes (en gros les membres des « partis de gouvernement » ex young leader etc..), que de la fameuse « extreme-droite » qui va finir par apparaitre modérée dans l’Océean inquiétant des réactions imbéciles telles que:
    Sarkozy: la constitution est une argutie juridique
    Wauquiez: il faut un Guantanamo à la française
    Guaino: il faut fournir des lance-roquettes aux policiers
    sans parler de Valls et Hollande qui mettent en oeuvre un ensemble de lois liberticides constituant un véritable patriot Act à la française.
    Aujourd’hui, moi qui ai toujours voté à gauche, force m’est de constater que le plus sensé dans cette affaire, qui avait annoncé depuis des années les actes destinés à monter les français de souche contre la communauté musulmane française, et qui prone depuis des années la « réconciliation » entre communautés, parce que nous n’avons de toutes façons pas le choix.
    Donc aujourd’hui, oui il faut résister, mais résister à quelque chose d’identifié:
    – résister au mondialisme néo-libéral impérial, en reprenant notre indépendance (sortie UE, OTAN etc..)
    – résister à l’extrémisme Islamique, en étant sans faiblesse vis-a-vis des criminels extrémiste
    – résister aux appels à accuellir encore plus d’immigrés, alors que les tensions sont déjà exacerbées
    – résister encore et encore au repli sur soi, à la tentation de la facilité, en refusant les simplismes qu’on nous cherche à nous imposer, afin d’éviter le déclenchement d’un conflit intercommunutaire importé de l’extérieur.

  9. Bonjour,
    après avoir lu cette analyse de la situation (analyse que je partage), j’ai publié celle-ci sur fb, à l’aide du bouton de votre site. Au moment de la publication, un message de fb est apparu indiquant qu’il filtrait une partie des éléments du message à cause de leur politique truc-muche-machin-chose…
    Voilà, c’était juste pour vous prévenir de ce « fait » bizarre pour moi, mais peut-être moins pour vous, je ne sais pas…
    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *