Réflexions à 2cts d’euros sur les ayants droit

Lorsque j’observe le secteur de la finance créer le chaos qui menace régulièrement de l’emporter, et nous avec lui, que je vois les Etats venir les sauver in extremis avec notre porte-monnaie commun, je me
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

22 thoughts on “Réflexions à 2cts d’euros sur les ayants droit”

  1. euh, pas tout à fait d’accord, le plus gros cadeau ( et le plus débile, quoique pour la palme du plus débile , HADOPI la mérite surement ) ça a quand même été la taxe copie privée, tant au plan de la rationalité juridique ( je développerai pas ) que de la débilité fiscale ( taxer la sauvegarde de TES photos de vacance ou de tes données professionnelles … ) …

    1. C’est un des cadeaux. On pourrait en citer d’autres et il y a des gens plus calés que moi sur ce sujet pour le faire.

      La liste sera sans fin. Comme un gamin avec les bonbons.

      Mieux vaut ne pas commencer…

  2. Je trouve le comportement des ayants droits de plus en plus honteux (pour ne pas dire scandaleux), mais au moins ils restent fidèles à eux mêmes.

    Si Internet est l’autoroute de l’information, imaginons ce que serait le DPI sur le réseaux routier:
    A chaque fois que vous prenez votre voiture (quelque soit le trajet) on viens vous demander votre point de départ, votre point d’arrivé et qu’en plus on vous démonte votre voiture pour vérifier que ce que vous transportez n’est pas illicite…

    J’ai un peu l’impression que la majorité de la population ne se rends pas compte des dangers de cette technologie, et en même temps je ne vois pas trop ce que l’on peut faire pour l’empêcher.
    On vote pour élire nos représentant, mais faisons nous le poids face au loby?

  3. Il s’agit de faire fructifier un capital (celui de la PROPRIETE intellectuelle, par opposition à la propriété des moyens de production…). Et il n’y a pas de limite intrinsèque à ce processus d’accumulation (on peut faire un parallèle avec la finance).

    1. C’est comme les plans de relance, les plans d’économie budgétaire, les plans de lutte contre la récidive, les plans de modernisation de l’État, il y a des choses qui ne s’arrêtent pas.

  4. la question a se poser c est pourquoi les ayant-droits reussisent a faire passer des lois pour proteger leurs interets.
    Surtout qu ils ne representent numeriquement assez peu de monde (meme si on inclus le personnel des majors) et donc peu d electeurs

    a mon avis c est :
    – nos politiciens ne comprennent rien a internet (vu leur age moyen c est pas etonnant)
    – le people ca permet de se faire mousser et peut etre d avoir des voix (ca j en suis moins sur mais etant donne le niveau de l electeur moyen, ca pas exclu)

    1. Pourquoi s’entourer de stars pour faire sa campagne électorale ?
      Pourquoi montrer des stars dans les jeux télévisés ?
      Pourquoi les enfoirés font-ils des concerts ?
      Il faut donc des stars pour que les gens soient généreux ? Tiens, bizarre…

  5. Le droit au lobbying est une insulte à la démocratie, avec ou sans « Class Action » accordé même si sans c’est encore pire.
    C’est passé comme une lettre à la poste grâce aux medias de masse..

    1. Je sais que le mot lobbying est connoté négativement, mais en ce moment précis, nous faisons du lobbying à notre niveau: nous agissons dans le but de faire passer nos idées à un niveau politique.

      C’est quand il y a une trop grande connivence ou un conflit d’intérêts qu’on a un problème.
      Si l’on constate que l’on en fait un peu beaucoup pour certains, on peut donc s’interroger…

      Je pense que nos gouvernants voient les stars comme des leaders d’opinion potentiellement gênants. En fait, il serait facile pour des stars de critiquer la censure du net, mais en leur donnant une raison qui leur parle à eux et à leurs ambitions, on arrive à faire taire une bonne partie d’entre eux.

      Les stars aiment bien réfléchir avec leurs coeurs.
      Le coeur fait des généralement de mauvais calculs, dès qu’il s’agit de liberté.
      Les « ayant droits » et la lutte contre la pédophilie ne sont que les faux-nez d’un état qui est en fait de plus en plus policier.
      La posture de la défense de l’artiste n’est selon moins qu’un moyen de neutraliser des stars qui sont usuellement contre la censure (un vieux souvenir pour certains).

      Oh, vous avez vu des caméras de surveillance dans la rue !
      Avec ou sans crise économique, on pouvait de toute manière s’attendre à des troubles (problème des retraites, par exemple).

      1. Plus précisément le droit au lobbying pour les personnes morales (comme ça leur va mal à ces personnes qui n’en sont pas ce mot de morales) de faire du lobbying est une insulte à la démocratie.
        Comme aux US Le droit pour les personnes morales (les sociétés multimilliardaires) de financer les campagnes des hommes politiques.
        Puisqu’on parle ici de Trilatérale, l’un des buts (avoué) de ces organisations est de faire converger le droit dans les sociétés occidentales.
        Le droit (comme aux USA) pour les sociétés de faire du lobbying auprès des décideurs français a été transcrit en loi depuis une directive de la Commission Européenne. En oubliant au passage les « Class Action »/Action de Groupe qui faisaient partie de la directive. Dans l’indifférence générale…
        Tu auras beau être généreux de ton temps et de tes moyens tu n’en auras jamais autant que des cabinets de lobbying grassement payés pour ne faire QUE ça, tu n’auras pas tes entrées dans les ministères ou de repas dans les plus grands restaurants avec des députés (pris en charge par ta boîte…)
        On est loin du « un homme une voix »

        1. Je vois le problème qu’il y a à financer les campagnes de manière illimitée. Je vois mal la portée du reste.
          Une association est aussi une personne morale.
          Rien ne t’empêche de monter une association… prends juste une star ou deux pour te faire de la pub à la télé: comme ça les gens te connaissent et payent donc tu peux financer tes activités plus facilement…

          1. Le problème est dans la différence des moyens disponibles. Ce qui a été autorisé c’est le lobbying *professionnel* : si tu as des brouzoufs tu peux avoir quelqu’un à plein temps pour faire ton lobbying. Si tu as beaucoup de brouzzoufs tu peux en plus prendre quelqu’un qui a un gros carnet d’adresses et des meilleures dans le monde politique, médiatique, législatif, administratif. Là où on peut peser.
            => les multinationales, Vivendi ou Sony ou qui tu imagines, ONT les moyens d’un lobbying bien plus efficace qu’une association loi de 1901.
            Vous n’êtes pas à armes égales et il n’y a plus de démocratie..

  6. La seule chose que redoutent les « ayant droit » c’est le Boycott.

    Pour tout le reste, ils ont le lobbying, et la pub, et ça fonctionne très très bien.

    « La façon la plus efficace de combattre un système qui ne nous convient plus, n’est pas de lutter contre lui, mais de s’en désintéresser et ne plus l’alimenter ».

  7. C’est exactement ce que je fais avec toute ma vie numérique,

    Depuis quasiment un an, je me suis tout réapproprié, sauf la banque à mon plus grand regret.

    Par contre, à chaque entretient avec mon « conseiller banquaire » puisqu’il ne s’agit plus que d’un vendeur de livrets pourris et non plus d’un banquier, je ne manque pas de lui rappeler qu’il ne m’est qu’un intermédiaire obligatoire, et que toute sa belle artillerie pour faire fructifier mon capital (ouaouuu quel mot pour désigner 500€ sur un compte…) il peut se les garder.

    C’est à peine si j’y ai mis d’autres mots récemment…

    Si on fait tous pareil, à se réapproprier ce qui nous appartient, ca va leur faire tout bizarre.

    Malheureusement, pour etre tous là, il faut etre tous au courant déjà, et puis bien sûr en avoir les moyens. (le temps, l’argent, les compétences, chacun y trouve ses contraintes).

  8. Ah ben tiens, puisqu’on parle des majors, par extension, je vais me permettre de parler aussi d’artistes.
    Enfin, de certains artistes, Faudel et Doc Gynéco ! Deux beaux crétins, qui se sont commis avec le sarkozysme (on se demande bien pourquoi ?).
    Et ça ne leur a pas porté chance, mais alors pas du tout.

    Comme quoi, il y a parfois de justes retours de bâtons.
    Dommage que d’autres noms ne soient pas sur la liste, d’ailleurs… il y en a que j’aimerais y voir figurer.

    (désolé pour ce post assez négatif, mais c’était mon 1/4 d’heure de mauvaise humeur. Celui d’un mec qui se tue à la tâche, qui finira d’ailleurs par en crever, et sans être millionnaire)

  9. Je me posais la question de savoir s’il est possible et facile de créer des leurres pour embrouiller les systèmes de contrôles automatiques.

    Par exemple, dans le cas ADOPI, est-il possible de créer de faux fichiers volumineux pour faire croire que l’on s’échange des films ?

    Est-il possible de bombarder de nombreux messages trompeurs qui vont noyer les contrôles par la quantité de données tout simplement pourries ? (en abusant de mots clés stratégiques)

    N’oublions pas que les robots sont des cons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *