Petite manipulation médiatique entre amis

Une révolution, débutée le 13 mars, qui continue à faire des morts plus de 8 mois plus tard. Des condamnations unanimes, d’abord en provenance des pays occidentaux, puis du plus grand pays de la région,
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

24 thoughts on “Petite manipulation médiatique entre amis”

  1. Je suis avec intérêt l’actualité au Moyen-Orient, ce genre de manipulations ne m’étonnent plus.

    Par le passé, on a vu des aggressés devenir aggresseurs après quelques jours de matraquage médiatique et d’images détournées. Que ce soit sur les enlèvements de soldats israéliens au Liban, sur les tirs de roquettes en provenance de Ghaza ou sur le comportement de l’Iran, il y a des trucs qui « ne collent pas » dès qu’on creuse un peu les archives de différents journaux.

    Pas plus tard que ces derniers mois le CNT Libyen a confirmé lors d’une interview télévisé que certaines des images montrant des Libyens en liesse dans les rues de Tripoli avaient en réalité été tournées au Quatar et diffusées dans le but de démoraliser et faire peur au troupes de Khaddafi, ces mêmes images ont été matraquées sur toutes les chaines occidentales pour convaincre l’opinion publique qu’il fallait aider la CNT à prendre le pouvoir en envoyant nos troupes. En fin de compte, les personnes en liesse étaient les combattants insurgés qui allaient se voir donner le pouvoir sur un plateau après avoir abattu sans procès l’ancien dictateur trop bavard.

    On trouve l’interview de M. Abdeljalil encore assez facilement sur différents sites pour qui veut chercher…

  2. Il me semble avoir vu lors du début de la guerre en Afghanistan de 2001 un reportage qui expliquait pourquoi on retrouvait aux infos des images datant des conflits de 79-89 et 89-92. Malheureusement ça date et je ne me souviens plus des détails, mais qu’en gros il n’était pas évident de se procurer des photos/vidéos et après il y avait encore l’historie des droits, etc. Malheureusement je ne retrouve rien sur Google.

  3. Dans le même ordre d’idée, le gouvernement Syrien a récemment diffusé une vidéo montrant apparemment des gang armés en Syrie… Vidéo en fait tournée deux ans auparavant… Au Liban. Enfin, quand on peint ses chars en bleu pour faire croire que l’armée est partie, hein…

    Extrait d’IRC :

    00:57:30 < major> KheOps: want to know a scandal???
    00:58:48 < @KheOps> Go ahead dude !
    01:00:29 < major> waleed al-muallem published a video today saying that this is the armed groups in syria, while it was taken in lebanon 2 years ago
    01:01:01 < major> waleed al-muallem = sec. of state
    01:01:43 < major> http://www.youtube.com/watch?v=k7dhzoJpkLY
    01:03:41 < @KheOps> lol
    01:03:52 < @KheOps> That’s nearly as funny as the tanks painted in blue

  4. La guerre en Libye a été l’archétype (après celles des balkans), de l’invention d’une réalité médiatique qui va parfois à l’encontre de la réalité. l’OTAN, via ses services presse, refait reprend la même narrative, selon un scénario annoncé par ses services comme indispensable à une intervention militaire dite « humanitaire ».
    Voir entre autres (pour la Syrie) :
    http://www.voltairenet.org/Mensonges-et-verites-sur-la-Syrie
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=27894
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=27899

  5. Dans la catégorie « propagande éhontée et révolutions arabes », les révélations quotidiennes qui ont suivi la mort de Kadhafi valaient leur pesant de bullshit. Comme si on avait voulu, en le faisant apparaître comme le pire des monstres, justifier à tout prix son exécution…

    1. Ce qui me dérange c’est que notre intervention en Libye a pris une grosse accéleration à partir du moment ou Khaddafi a commencé à menacer Sarkozy de réveler des informations sur le financement de sa campagne.

      On ne saura peut-être jamais si c’était fondé, mais l’assassinat sans procès me donne un arrière-goût amer d’execution sommaire avant qu’il n’ait l’opportunité de dire quoi que ce soit devant un tribunal international.

      Spéculations, mais en ce qui me concerne, je trouve que ca fait beaucoup de coincidences.

      1. Ce que j’ai également aimé avec l’entrée en guerre contre la Libye.

        Vous rappelez vous pourquoi nous sommes rentré en guerre ?

        Un cessez le feu non respecté ; un avion appartenant aux révolutionnaire qui aurait été abattu par l’armée de Kadhafi.

        Une vidéo avait énormément tournée à l’époque nous montrant « l’attaque » de cet avion.

        L’avion lui était très visible ; mais qui peut me dire sur cette vidéo où est visible le missile sol – air, air – air ou le tir de DCA ? On voit un moteur explosé et ça s’arrête là.

        Mais il fallait une raison, donc cette avion a forcément été abattu en plein vol, sinon le cessez le feu aurait été respecté et donc aucune raison de rentrer en guerre.

      2. Dérangeant pour quelqu’un derrière son clavier, sans doute, dérangeant pour des Libyens qui ont subit le joug du même peintre durant 42 ans, et qui ont perdu leurs frères/fils/oncles/voisins dans les mois de guerre (oui, la vrai, celle avec du sang, des mouches, des mines et des snipers) ? J’aurais moi aussi préféré un procès, non pas pour des révélations qu’à la fin on finira par avoir, mais surtout pour qu’il rende compte de ses crimes devant son peuple. Je comprend tout à fait qu’il se soit fait lyncher, p’t que si j’avais été libyen, j’aurais même p’t fait la même chose

        1. Kadhafi était soutenu par son peuple, loin de l’image du tyran présenté par les media internationaux. D’ailleurs il a fait distribuer des armes à la population…
          Il est célébré en héros, à l’image d’un Thomas Sankara, dans de nombreux pays africains.
          C’est à Sarkozy, Obama et les autres devraient répondre de leurs crimes.
          Concernant la Syrie, analyse intéressante et complexe de la situation, par le parti communiste syrien :
          http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1905

        2. Désolé,

          Je passe outre le ton condescendant concernant la vraie guerre et le fait que certains ont pu la connaitre en se trouvant du mauvais côté sans forcément être Libyens.

          Je ne défends pas Khaddafi, mes convictions vont à l’encontre même de son régime et je suis heureux qu’il ne soit plus à la tête de la Libye.

          Mais je ne suis pas heureux que la CNT, groupuscule d’anciens dirigeants qui ont retournés leurs vestes, se retrouvent parachutés avec notre aide à la tête de la Libye, après avoir mis à mort sans procès l’ancien dirigeant alors qu’il était capturé et inoffensif. Je ne suis pas heureux quand je lis dans la presse que des accords secrets ont leakés concernant des contrats entre la France, l’Angleterre et la CNT pour quand le régime serait renversé. Je ne suis pas heureux quand j’apprends que la CNT a menti sur toute la ligne, a executé des dizaines de personnes sans procès alors qu’elles avaient déjà été capturées et étaient inoffensives.

          Ce qui me dérange c’est que même le pire des bouchers à le droit à un procès, ne serait-ce que pour énumérer ses actes et qu’ils fassent partie de l’Histoire du pays. Ici, on l’execute sommairement après sa capture et avant qu’il n’ait la moindre opportunité de s’exprimer.

          D’autre part, je ne pense pas qu’il ait plus de sang sur les mains qu’un Bush, qu’un Blair ou qu’un Nethaniahu. Tu souhaiterais les executer sans procès ?

  6. Je me délecte régulièrement du contenu de vos colonnes.

    Dans le cadre de cet article, il convient de modérer un point essentiel.

    Les sites d’informations enrichissent les résultats des recherches effectuées avec leur outil avec des images. Cela est censé les rendre plus attrayants. Pour cette raison, chaque article est enregistré avec une imagette associée qui sera affichée :
    -> lors d’une recherche (recherchez syrie économique communautaires sur lemonde.fr)
    -> dans un autre article, comme vous le présentez ici, pour inciter le lecteur à continuer la lecture

    Utiliser une photo de manifestation pour illustrer un lien vers un article qui parle de contestation ne me semble pas être de la désinformation, de la manipulation. Je conviens toutefois avec vous qu’il est maladroit d’utiliser une image issue d’une manifestation pro-régime (mais cela devrait faire l’objet d’une analyse plus fine) pour illustrer un lien vers un article concernant les manifestations anti-régime.

    Maintenant, vous avez omis de préciser que l’article en question n’affichait pas cette imagette ou sa version taille réelle. Vous avez donc négligé le contenu en faveur du contenant.

    Vous venez de blâmer la désinformation en faisant de la désinformation. Ou l’inverse ;-)

    1. Tout est une histoire de contexte.

      Le raccourci vers l’article se trouvait en bas d’un article qui titrait :
      « L’Armée syrienne libre réclame des frappes aériennes étrangères ciblées »

      Et n’oubliez pas le titre de mon article « PETITE manipulation …  » ainsi que ma conclusion : « […] des plus INNOCENTES à d’autres beaucoup plus dérangeantes ». Pas d’avis pré-conçu de mon coté quand aux raisons.

      Si l’article parle bien de contestation, les gens qui manifestaient leur soutien au régime en place ne devaient pas beaucoup contester. Ou peut-être contester un politique occidentale et arabe envers leur pays.

      Enfin, pour moi, le fait que cette image ne soit utilisée que comme « affichette » est un facteur aggravant. Si cette image avait été en « Une » de l’article, elle aurait été accompagnée d’une légende qui aurait clarifié les choses. Ici, le lecteur est attiré par l’image, il clique et lit l’article en gardant en memoire la foule photographiée dans l’affichette.

  7. Si la cohabitation de l’article est douteuse, l’information était donnée, en passant avec la souris sur l’image :
    alt= »Manifestation en faveur du régime à Tartous, dimanche 13 novembre. La veille, la Ligue arabe suspendait la participation de la Syrie à ses réunions. Photographie diffusée par l’agence officielle syrienne SANA. » title= »Manifestation en faveur du régime à Tartous, dimanche 13 novembre. La veille, la Ligue arabe suspendait la participation de la Syrie à ses réunions. Photographie diffusée par l’agence officielle syrienne SANA. | AFP/-SANA »

  8. J’en pense que le journalisme est mort et enterré depuis longtemps, que le gars qui a posé l’image sur l’article n’a peut être même pas passé plus d’une seconde en piochant dans sa banque de données s’il pouvait y avoir un couac. Je ne pense pas à la manipulation, quelle pourrait elle être pour un pays soutenu par l’Iran, la Russie et la Chine ?

  9. Bonsoir,
    moi ça me dérange qu’on écrive « manipulation médiatique », car cela induit l’idée que quelqu’un est derrière et décide de tout, or nous savons que la presse doit répondre à des objectifs plus urgents que le journalisme de qualité, et que c’est plus complexe …
    Mon bouquin préféré sur ce thème : revue Agone n°34 « Domestiquer les masses »
    http://atheles.org/agone/revueagone/agone34/
    Sur la ville de Lille, un txt de Chomsky, « la conspiration » de Serge Halimi, des textes sur l’UE, l’ONU, le développement durable, …

    1. Doit on alors, sous prétexte d’objectifs, bâcler son travail et participer à une mort certaine du journalisme ?

      La complexité d’un sujet demande avant tout du pragmatisme et du calme, de l’analyse et de l’objectivité. On ne peut pas traiter d’un sujet grave et complexe comme on parlerait d’un match de Foot PSG – Manchester City (clin d’œil inside)… Cela relève d’un manque de professionnalisme. Cela nuit au métier de journaliste.

      1. Salut,
        euh … quoi ?
        pardon, ma phrase « la presse doit répondre à des objectifs plus urgents que le journalisme de qualité » n’est pas claire. Elle était censée être ironique, même.
        Non, je ne soutiens pas le fait de faire du chiffre, plaire aux publicitaires, ne pas trop déplaire aux puissants politiques, se battre contre sa situation de journaliste précaire, être formaté par l’école, construire la figure de l’ennemi intérieur, …

        Je pense qu’on ne peut pas non plus écrire « Cela relève d’un manque de professionnalisme ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *