Orange va poursuivre Cogent pour dénigrement

On se doutait bien qu’Orange n’en resterait pas là. ITEspreso à qui nous devions déjà l’interview de Cogent est allé interviewer le PDG d’Orange, Stéphane Richard. C’est en marge d’une conférence de presse relative à l’entrée dans le capital de Dailymotion que Stéphane Richard a annoncé son intention de poursuivre Cogent. Jusque là rien d’anormal. Orange s’estime dénigré, selon Stéphane Richard et compte donc intenter une action en justice. Mais dans les arguments avancés par le dirigeant de l’opérateur, on a droit à une phrase ahurissante.

Ça se passe vers la fin de l’interview : « une bonne partie du trafic qu’ils émettent est du trafic illégal« .

Ça n’a l’air de rien comme ça, mais Stéphane Richard vient d’ouvrir la boîte de Pandore en appelant à la réflexion sur ce point. Le PDG d’Orange semble tout naturellement affirmer qu’un opérateur pourrait être dans son bon droit en décidant de ne pas acheminer de trafic « illégal »…. mais il y a un gros problème dans son raisonnement. Pour savoir si l’opérateur doit acheminer ou non le trafic, il n’y a pas 36 solutions, il faut inspecter le trafic avec des outils de Deep Packet Inspection pour juger de la légalité des contenus qui transitent… avec toute la dimension d’atteinte à la vie privée que ceci implique… A moins qu’Orange ne soit en train de nous préparer la première mise en place nationale d’un filtrage d’un nouveau genre basé sur de l’analyse statistique… et là, surveillez vos Livebox.

Il est désormais difficilement contestable qu’Orange s’oriente vers une stratégie de contenus, sa prise de participation dans Dailymotion est un pas de plus en ce sens et on devine derrière ce discours l’imminente offensive de l’opérateur sur les contenus… et donc, son engagement dans la lutte contre le piratage. Non pas que Stéphane Richard soit pris d’une subite compassion pour les pauvres auteurs qui se font piller leurs oeuvres (qui sont en outre ceux qui vendent le plus), mais plutôt qu’il est temps pour certains opérateurs de manœuvrer contre ce qui représente une distorsion concurrentielle pour leurs objectifs sur le marché des contenus (VOD, Musique…).

Twitter Facebook Google Plus email

2 thoughts on “Orange va poursuivre Cogent pour dénigrement”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *