Mort de Carlo Giuliani, Gênes 2001: une « pierre magique » blanchit la police de Berlusconi

L’affaire Carlo Giuliani est officiellement close depuis le 24 mars 2011. Ce jeune manifestant italien est mort il y a dix ans, le 20 juillet 2001, lors des affrontements entre altermondialistes et police antiémeute italienne
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

4 thoughts on “Mort de Carlo Giuliani, Gênes 2001: une « pierre magique » blanchit la police de Berlusconi”

  1. J’ai reçu 6 coups de matraque sur l’avant-bras gauche, j’ai du insisté beaucoup pour être conduit dans un petit hopital connu où tout ce que j’ai pu avoir était un papier rose avec écrit « 6 coups avant bras gauche ».

    2 des agents ont porté plainte pour rébellion et ont prétendu que j’avais déchiré l’uniforme devant les 4 autres qui n’était pas encore sur les lieux.

    L’un d’eux m’a regardé dans les yeux et m’a dit d’un ton ridicule: Alors vas-y! Fait sortir toute cette haine qu’il y’a en toi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *