La radicalisation en prison tourne à plein régime

Quelque 450 personnes sont suivies en prisons au titre du terrorisme et 1200 pour radicalisation. Selon un haut fonctionnaire, la radicalisation en prison serait toujours en hausse. Le renseignement pénitentiaire monte en puissance. Dix cellules régionales du renseignement pénitentiaires ont été créées, avec 140 agents opérationnels. Mais les moyens restent assez dérisoires. Pour la plus grande  prison prison d’Europe, Fleury-Mérogis (environ 4500 détenus pour 2857 places), ils ne sont que deux agents.

Twitter Facebook Google Plus email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *