La démocratie parle aux Indignés : tu l’as vue ma grosse bombe lacrymo ?

Reflets a déjà longuement disserté sur la manière dont les pouvoirs démocratiques répondaient aux légitimes interrogations pacifistes des Indignés. Alors qu »ils se pressaient pour être sur la photo avec Stéphane Hessel, alors qu’ils saluaient les
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

21 thoughts on “La démocratie parle aux Indignés : tu l’as vue ma grosse bombe lacrymo ?”

  1. Ce qui est étrange, c’est que les livres de S.F. les plus sombres et les plus pessimistes sont en train de se dérouler au grand jour, sous nos yeux.
    Bien malin celui qui arrivera à deviner la suite… en tout cas ça s’annonce mal.

  2. Bonjour,

    Je tiens à apporter une petite précision par rapport à l’article. Bien que je ne sois pas un fan de notre président actuel, j’ai beaucoup suivi le mouvement des indignés j’ai même suivi quelques assemblées générales.
    Seulement, en ce qui concerne les évacuations et l’envoie de forces policières, à Paris en tout cas, c’est notre cher Maire de Gauche Bertrand Delanoe qui nous a envoyé les CRS.

    Je profite de ce message pour vous remercier pour vos articles de manière générale, il est plaisant de pouvoir trouver des informations alternatives aux médias à large visibilité et plus particulièrement à vos récents articles sur le mouvement des Indignés qui, il faut l’avouer est plus que filtrer dans le reste de la presse.

    Je vous souhaite une très bonne journée.

    Polo

      1. Non je n’ai malheureusement aucune preuve de ce que j’avance. Pour vous dire la vérité j’étais sur les marches de la Bastille lors de l’évacuation de cette dernière le 29 mai. Ce sont les policiers sur place qui m’ont dit que c’était à la demande du maire de Paris que la place de la Bastille et plus particulièrement les marches de l’opéra étaient évacuées.
        Ci joint une photo prise sur place: http://twitter.com/#!/ADNGHOST/media/slideshow?url=http%3A%2F%2Fyfrog.com%2Fh6s3rvvj
        Désolé

    1.  » c’est notre cher Maire de Gauche Bertrand Delanoe qui nous a envoyé les CRS. »

      On parle du PS là, dire « de gauche » pour un membre du PS c’est insulter les gens de gauche.

    2. Polo serait il un des ces identitaires repérés au milieu des indignés ?

      Le pouvoir de police a paris est entre les mains exclusives du préfet de police, le maire n’a aucune compétence en la matiére …

  3. Sur la première vidéo qui se passe à Paris, j’ai comme l’impression que certains policiers ne se contentent pas d’obéir aux ordres, mais semblent prendre un plaisir malsain à faire leur sale besogne.

    Honte à eux!

  4. Ouais…
    (la moitié des vidéos ne fonctionne pas, c’est ma config, ou bien ?)

    Comme dit plus haut, les flics d’ici ou d’ailleurs ont l’air de bien s’amuser (en outrepassant leurs droits et leurs consignes ?).
    Les flics ricains sont une caricature : heureusement pour eux, ils sont nombreux. Sinon, ils sont gros, nuls à chier, et se débrouillent comme de pures lavettes. Et même ils s’en prennent aux femmes. Ils devraient tâter du mâle, en tête à tête, ça les changerait. Mais bref…

    Ce qui est effectivement « inquiétant », c’est que nos braves gouvernements, parfois prompts à saluer les révolutions en dehors de nos frontières, en fonction des intérêts du moment (communication ou économie bien sentie) soient si peu tolérants envers des mouvements pacifiques dans leurs propres pays.

    Faut-il qu’ils aient la trouille pour réagir aussi bêtement ! Ca les perdra.

  5. quand je vois les representants de l »ordre » jouer avec l’integrité physique du peuple….
    un conseil:
    faites des cours de crav et d’hapkido, investissez dans des masques à gaz et des flashguns, apprenez à manier une machette et portez un casque, des combatshoes et des genoullières….en arrière garde des cavaliers et des trébuchet monté sur place, des vieilles bagnoles bourrées de nitrate de potassium et d’essence naphtaline…..car un message de paix avec des sales petites chiennes de ce type, c’est donner du caviar au cochons….et ce n’est pas les capitales qu’il faut viser mais le patrimoine propre des acteurs financiers et ceux du G20….et là ils montreront leur vrai visage d’etrons sortis du meme moule, à la planète entière.débarassons la société de ces parasites nourissont leur faim à coup de strychnine à ces rats.

    et pour les fonctionnaires va falloir choisir un camp!; en général quand le peuple se débarasse d’une CASTE c’est net et sans bavure comme une dent cariée, on crache et le sang part au égouts…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *