La démocratie en action

Souvenez-vous… C’était hier. Les démocraties occidentales saluaient le printemps arabe. N’est-ce pas tout simplement magnifique, ces peuples qui se regroupent dans la rue, avec une seule idée en tête : la démocratie ? N’est-ce pas
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

16 thoughts on “La démocratie en action”

  1. Il est vital de faire tourner ce type d’images pour que tout le monde soit au courant. En effet, ce que l’on voit dans la vidéo est aux antipodes de ce qui est autorisé en démocratie et il est important que les gens en prennent conscience. De plus, bien que ne connaissant pas les lois espagnoles en matière de maintien de l’ordre, cela m’étonnerait que le fait de frapper à coups de matraques et sans raison des gens assis qui n’opposent aucune résistance violente puisse être justifié légalement. Si c’est illégal et que la population s’en indigne, les policiers seront montrés du doigt et sanctionnés et ce du fait que les politiciens, dans le contexte actuel de sur-médiatisation des évènements, sont obligés de ménager la chèvre et le chou s’ils espèrent subsister.Cela fera réfléchir les policiers espagnols sur les valeurs qu’ils sont censés défendre et sur l’iniquité du système qu’ils représentent actuellement.
    La réflexion, c’est important..

    PS: Y a t il une traduction du texte ci dessus pour ceux qui ne captent rien en espagnol ?

  2. Cette vidéo est une excellente démonstration de ton texte mais aussi, hélas, la confirmation de ce qu’on pouvait supposer qu’arriverait si Tahrir était en Europe.
    Aujourd’hui, demain, ce sera le tour de la France. Avec Guéant aux commandes des toutous à matraque, l’ordre règnera t’il?

  3. Ces images sont écoeurantes. L’acampada a été exemplaire pendant ces deux semaines. Pas de débordement, une organisation responsable, une ambiance presque studieuse. J avais trouvé ça plutôt bien pour des gens passablement désespérés par la situation dans laquelle ils se trouvent, histoire de montrer aux corrompus qui gouvernent l’Espagne que les jeunes espagnols ne juraient pas que par le foot et les botellones (apéros facebook locaux)…
    Je crains qu’ils ne jurent bientot plus que par la rebellion et les pavés. En tout cas, je serai à Plaça Catalunya cet après midi.

  4. la verite c’est que les jeunes reunis sur la Place de Cataluña a Barcelone ont ete frappes durement par la police espagnole. les jeunes n’ont pas repondu aux attaques de la police. ils n’ont rien fait. ils ont fait un mouvement pacifique, ils ont meme offert des fleurs a la police. ça m’etonne qu’ils disent qu’il y a des policiers blesses, c’est pas vrai. en ce moment il y a plus de 90 jeunes blesses. c’est une honte………… que tout le monde sache qu’en Espagne nous n’avons pas de Democratie, c’est une Dictature deguisee de Democratie. j’ai grandi a Paris et quand je suis revenu en Espagne Juin 1968 j’ai lutte contre le regime de Franco pour une Democratie en Espagne en ce moment j’ai honte de mon pays a cause des images que j’ai vu ce matin contre ces jeunes qui sont entrain de faire une revolution pacifiste.

  5. Si vous manifestez, faites attention aux casseurs (et autres black blocks).

    Ils serviront de prétexte pour durcir le régime, quand bien même, ces casseurs seraient contre le pouvoir en place.

    Si l’on comprend que les commerçants doivent avoir peur pour leurs biens, au lieu que l’on comprenne que le mécontentement à un rapport avec la politique du pouvoir en place alors, les manifestations pourront servir de prétexte pour priver la population de certaines libertés.

    Sans le soutient d’une majorité (ou d’une forte minorité), on ne fait rien.

  6. « French-revolution »
    Haha, j’ai bien ri.
    Bah ouai, on veut jouer au durs, c’est une révolution, faut pas s’attendre à ce que les gens qui défendent le système se laisse faire.

    Les mêmes qui veulent faire la « révolution » (c’est pas moi qui utilise le mot) utilisent les moyens qu’ils décrient tant, c’est à dire le modèle politique en place, pour se plaindre de ce même modèle. C’est beau.

    Je me permet de citer wiktionnaire dans sa cinquième définition du mot révolution:
    « 5. (En particulier) (Politique) Renversement brusque d’un régime politique par la force. »

    Les premières définitions auraient pu aussi être utilisée:
    « 2. (Figuré) Changement qui arrive dans les choses du monde, dans les opinions, etc. »

    Mais jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas la majorité en France qui va faire des sortes de picnics géant à base de slogans totalement vides de sens appelés révolutions par les gens qui y sont.

    Désolé, fallait pas s’attendre à autre chose que des crs, il doit rester des pansements à la pharmacie si ils vous ont un peu bousculé.

  7. Et que se passerait-il si chaque manifestant frappé allait porter plainte contre la police dans un commissariat (vidéo à l’appui) ? Voire directement à la mairie ou à la sortie du parlement si le commissariat refuse de prendre la plainte…

    Il faut absolument faire circuler ce genre d’images pour que les gens prennent conscience de ce qui se passe et réagissent !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *