Hack in progress chez Agence H : intrusion de LULZ

Dans la com, on est toujours à la pointe des tendances. D’ailleurs, lorsque l’on se rend sur la page Facebook de l’Agence H (voir résumé des épisodes précédents), on découvre une tagline intéressante : « Hit the road, Jack ». Pour les non anglophones, cela veut dire à peu de choses près : « casse toi ». Message subliminal pour l’avenir de l’Agence H sur Internet ? L’avenir le dira.

Mais c’est sur la page des « notes » que l’on comprend ce qui se passe dans l’Agence depuis le 9 juin au soir :

 

Suresnes, le 10 juin 2011
L’Agence H condamne fermement l’action menée contre le site
paspeurdhadopi.fr
Cette  action ne concerne en aucun cas une mission confiée par
l’Hadopi à  l’agence H.
Elle ne répond pas non plus à une initiative de l’agence H.
J'ai demandé immédiatement l’ouverture d’une enquête interne.
D’ores et déjà, je tiens à préciser que la personne citée sur
le réseau est hors de cause.
J’étudie actuellement toutes les voies possibles de recours juridique,
en réparation du préjudice subi par l’agence.
Christophe Lafarge
Président de l'Agence H

Le patron de l’Agence prend visiblement note de notre article et se sent obligé de préciser qu’il ne s’agit ni d’une commande de l’Hadopi (on s’en doutait) ni d’une initiative de l’Agence (on y reviendra dans les prochains épisode de notre série télévisuelle).

le PUR fail

Une enquête interne est donc ouverte. On va donc savoir si les vilains pirates (oui, flooder et insulter publiquement, c’est un peu du vilain piratage quand même) sont « dans » l’agence ou « hors » de l’agence. Reflets.info qui est très bien renseigné est désormais en mesure de vous faire vivre de l’intérieur cette enquête pointue. Vous allez vivre en temps réel l’intrusion de hackers, la pose de sniffers, et tant d’autres choses :

 

 

AgenceH_s01e01_terminalulz.AXXO.LULZRIP.torrent from LULZcomm on Vimeo.

 

 

Attention, ne manquez pas les prochains épisodes de notre série « Agence H : all your LULZ are belong to us ». Vous y découvrirez de l’action, du piratage de haut vol, des experts en Internetautologie qui révolutionnent les concepts. C’est apétant, c’est aspirationnel, en résumé, « ça déchire grâve » comme disent les quinquagénaires dans la com.

Ne vous méprenez pas, on a l’air de rigoler avec les vidéos (pure parodie, bien sûr) de l’Agence LulzComm, mais il y va y avoir des choses très sérieuses dans les prochains épisodes…

 

 

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).


15 thoughts on “Hack in progress chez Agence H : intrusion de LULZ”

    1. On ne peut pas trop en faire. Si on suivait le rythme de l’Agence H, on y arriverait pas.

      Aujourd’hui par exemple, Agence H et ses amis lancent pur.fr.

      Oh… Ils avaient oublié de couper ceci :

      preprod.pur-hadopi.n-square.net

      Si vous êtes curieux, essayez http://n-square.net

      Un twitt de reflets plus loin, ils ont coupé le serveur.

      Pfiiiou arrêtez Agence H, on tient pas le rythme.

  1. >did: All your lulz ARE belong to us, inculte !

    J’avoue ne pas du tout comprendre la démarche. Vous ne donnez pas une image très mature des hackers, ce qui ne rend service à personne lorsqu’il s’agit de défendre des causes justes après.
    (Oh, et votre dernière décimale de Pi est fausse…)

    1. Heu ?

      Voyons voir… Quelles causes justes ?

      Relisez les dizaines de papiers sérieux sur Reflets.info et dites-nous s’ils ont l’air d’être écrits par des gens immatures.

      Mais tout le monde a besoin de rire un peu de temps en temps.

      Visiblement, il vous manque un background historique sur ceux que vous appelez les « hackers ». Ils ont en général bcp d’humour. Parfois potache d’ailleurs.

      Reprenez la page hackée du NYT par Hacking for Girliez regardez, puis lisez le code source de la page.

      Et si vous saviez qui était derrière HFG, vous verriez que des gens très sérieux peuvent faire des choses bcp moins sérieuses de temps en temps.

      Bref.

      Et puis… C’est pas nous qui avons commencé…

      Demandez à Agence H et à Hadopi de faire moins de trucs clownesques.

      1. Je ne remets aucunement en cause le reste du contenu du site – simplement ce triste épisode qu’est celui de l’agence H.

        Je vais reformuler.
        A titre personnel, je ne trouve pas ce billet drôle, juste puéril.
        Vous semblez bien trop contents à mon goût d’avoir été la cible de cette attaque.

        Une fois encore, tout ceci n’enlève rien à ton travail ni à celui de Bluetouff.

        1. Je vais reformuler aussi, tiens…

          1) tu trouves le billet puéril. OK. Les goûts et les couleurs… En même temps tu peux aussi attendre l’épisode 2… On ne sait jamais.

          2) Non, on est pas contents du tout. Et je vais t’expliquer :

          – je préfèrerais écrire un billet sur les soucis qui nous attendent au regard de la situation de la Grèce (par exemple). Ou sur les pb au MO.

          – je préfèrerais que 3,2 millions d’euros d’impôts ne soient pas cramés dans une campagne débile et inutile mais plutôt dans l’aide aux SDF, aux plus démunis. Tu sais, comme dit l’UMP, les parasites des aides sociales.

          – Si l’Agence H et l’Hodopi arrêtaient de faire des conneries, je ferais des papiers plus sérieux, comme je le fais par ailleurs ici même. Si tu fais un don à Reflets, on pourra même faire les deux à la fois.

          3) Pour avoir vécu un harcèlement et des insultes via Internet pendant des années, je t’assure que je suis totalement contre ce genre de choses. Donc non, je ne suis pas content qu’un débile se mette à insulter des gens sur un site. Qu’il s’agisse d’un site anti-hadopi ou d’un autre.

          1. Comme quoi on est tous d’accord pour dire qu’il y a mieux à faire que troller :)
            Bon courage pour cette croisade alors.

  2. hello,

    Cette histoire est aussi passionnante qu’intrigante …

    Ce qui peut donner l’impression de ‘puérilité’, c’est le choix tactique du marquage au corps de l’agence de com = descendre dans l’arène, ne rien lacher.

    Rien que ça c’est courageux par les temps qui courent, c’est du vrai débat démocratique, argument contre argument, pied à pied. Bravo.

    Il serait effectivement plus facile de théoriser dans l’absolu sur les dérives du Monde, de se lamenter des abus de Certains acteurs, de l’e-gnorance ou de la sup€rficialité d’autres, de porter des jugements de valeur simplement appuyés sur … des Valeurs ou sur un manifesto.

    L’un des aspects intéressants de cette série de papiers, c’est l’engagement ‘politique’.

    Le fait qu’il s’agisse d’une agence de com, qu’elle soit rattachée à une big corp, qu’elle fasse preuve de présomption, qu’il s’agisse d’une autre vision du monde, qu’il s’agisse d’une nouvelle péripétie d’hadopi, que la sécurisation des SI ne soit toujours pas un réflexe etc etc etc, tout ça est limite anecdotique face à une appropriation du champ politique par un groupe de citoyens qui mettent leur action en conformité avec leurs discours.

    Par ces temps de société scénarisée et infantilisante, ça fait du bien

    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *